3 / Je doute donc je…

…VIS

CHOISIR un chemin… À droite, à gauche ou la VOIE DU TAO?

Est-ce qu’il est vraiment par là le bonheur…?!

 

voie du tao

Côté obscur    –    Côté lumineux    –    VOIE du TAO

 

COMMENçONS PAR VOTRE « CÔTé OBSCUR »…

YIN pour le sombre, YANG pour la guerre?

VOUS DOUTEZ, VOUS AVEZ PEUR DU JUGEMENT des autres, VOUS CULPABILISEZ, avez parfois l’impression de STAGNER… Seriez-vous votre propre ennemi finalement!?

Le mois dernier, nous avons vu la nécessité d’avoir un bon objectif pour avancer. Aujourd’hui, pendant ce mois de MARS, DIEU de la GUERRE, je vous mets la tête dans le DOUTE, pourquoi?? Parce que je ne suis pas là pour être gentille tous les jours mais pour vous mettre face aux réalités! Rêver c’est top, c’est ce que je rabâche à longueur de journée: rêvez, positivez, méditez, visualisez, etc… Mais le propre de l’homme est de douter, de se remettre en question sans cesse pour évoluer.

Alors si vous faisiez exactement l’INVERSE de votre rêve, de la voie choisie qui paraissait si sensée. Est-ce que vous y avez déjà pensé à cette solution?! Si vous faisiez une petite GUERRE intérieure? Soyez MARTIAL avec vous-même! Engagez le CONFLIT INTERIEUR, sortez de votre ZONE DE CONFORT ou de votre rêve pour voir si finalement ce n’est pas mieux sur l’autre rive? Mon école traditionnelle de Kung Fu, m’enseigne que « La victoire sur quelqu’un est moins importante que la victoire sur moi-même ».

Cela revient à entretenir un certain scepticisme (comme le conseille le blogueur Olivier Roland…) et nous évite de rester en « guerre » avec de faux-ennemis. Des personnes très « intelligentes » et très haut placées pour prendre de grosses décisions se sont déjà trompées lamentablement et ne s’en sont rendues compte parfois que des années après…

« Tout jugement oscille sur la pointe de l’erreur… La connaissance est une perpétuelle aventure à la lisière de l’incertitude. » 

Frank Herbert

tao

La guerre est un ART qui représente un conflit entre 2 « opposés » qui pourraient être le YIN et le YANG (l’un serait-il mieux que l’autre?) qui au fond recherchent une voie médiane, la VOIE du TAO (voir ci-dessous). Votre guerre ou auto-critique est à priori respectable car cela démontre que vous vous battez pour un IDEAL, pour votre « BIEN » selon vos valeurs personnelles contre un supposé « MAL »…

Finalement, le meilleur moyen de trouver votre VOIE adéquate n’est-il pas d’entamer cette lutte intérieure, de douter, de vous interroger sur vos choix de directions passées, présentes et futures? 

Faites l’AMOUR pas la GUERRE… Ou bien les 2!? Les guerres naissent probablement d’un mauvais choix mais lequel des 2 guerriers a fait le mauvais choix??

« Si un homme n’a pas découvert ce pour quoi il serait prêt à mourir, il n’est pas fait pour vivre. »

Martin Luther King

Pourquoi doutons-nous? Parce que nous avons justement le CHOIX et que celui-ci implique une prise de RISQUE qui n’est pas sans dangers. Si le chemin était linéaire, sans embûche prendrions-nous du PLAISIR à aller vers ce but? L’humain est un peu masochiste, il aime souffrir car il se sent vivre à travers sa souffrance, ses questionnements, ses doutes, etc… En évitant sans cesse les problèmes, ne passeriez-vous pas à côté de votre voie?

D’après Mark Manson: « On souffre tout simplement parce que la souffrance a une fonction biologique… La sélection a fait de nous des créatures pétries d’insatisfaction et d’insécurité intérieure. Pourquoi? Parce que ces états motivent à bouger pour innover et survivre… La souffrance sous toutes ses formes est l’outil le plus efficace de ton organisme pour te botter les fesses… N’attends pas une vie sans problèmes. Ça n’existe pas. Au contraire, souhaite-toi une vie pleine de bons problèmes…. L’incertitude est la base du progrès et de la croissance. Qui croit tout savoir n’apprend rien. »

Avoir un objectif c’est avoir une vision précise de ce que l’on veut, mais si ce n’était finalement pas le bon objectif pour vous, si vous vous étiez trompé de cible? Comment changeriez-vous d’objectif quand cela est nécessaire si vous ne doutiez pas?? Douter n’est donc pas si mauvais: c’est se remettre en question, s’auto-critiquer, c’est entrer dans sa petite guerre intérieure et en déceler peut-être un nouveau vainqueur… C’est dans l’opposition que nous nous affirmons (la crise d’adolescence en est un bon exemple). 

De plus qu’y a t’il de mal à se tromper? L’échec de ne pas atteindre votre premier objectif fixé n’est-il pas la voie du succès comme dans grand nombre de cas? N’apprendrez-vous pas de vos erreurs? Et des « erreurs » parfois naissent des pépites…

« La seule chose qui freine l’innovation en France, c’est la peur de l’échec. » Bill Gates

Attention cependant au risque de vous « perdre » en changeant sans cesse d’objectif! En papillonnant ainsi, vous risquez de ne plus voir du tout votre VOIE et d’y perdre toute votre énergie puis de vous épuiser!

Mark Manson préconise de CHOISIR VOS COMBATS. Nous en revenons à nos fameuses QUESTIONS:

  • « Qu’est ce que tu attends dans la vie? »
  • Ou plus intéressante: « Quelle souffrance veux-tu dans la vie? »
  • « Pour quoi acceptes-tu de souffrir? »
  • « Pour quoi es-tu prêt à en baver? »

« Tes combats conditionnent tes réussites… Quand c’est toi qui choisis tes problèmes, tu te sens fort. » M.Manson

Toujours selon lui, il y a ces fausses valeurs qui sont le plaisir, la réussite matérielle, avoir toujours raison, rester positif quoiqu’il arrive… Bon bref, c’est un petit peu le chemin inverse de celui que nous allons voir à présent…

 

À MARS, Vous POURRIEZ lui opposer éPICURE…

Voyons Votre « Côté LUMINEUX » 

YANG pour la lumière, YIN pour la paix?

Et si on arrêtait aussi parfois de se « prendre la tête », c’est vrai quoi, en tant qu’épicurienne, je prône aussi le bonheur tout simplement! La souffrance n’est pas forcément la bonne solution… Il y a aussi le plaisir simple, l’amour, l’amitié, le don, la gratitude, le rire, les jeux, la simplicité, la légèreté, la paix, l’insouciance… L’épicurisme est axé sur la recherche du bonheur et pour éviter la souffrance, il faut chercher des sources de plaisir naturelles et nécessaires. Epicure nous transmet de préférer une belle qualité de bonheur à la quantité…

Dans Le muscle du bien-être, Mani Hesam dit: « Là se trouve l’un des secrets de la réussite: tout découle de votre niveau de bien-être, de la qualité des courants émotionnels qui animent votre corps. »

On pourrait dire qu’il s’agit de la VOIE POSITIVE, optimiste, celle qui dit que tout va bien dans le meilleur des mondes à condition d’y croire… Anthony Robbins est dans cette voie avec l’éveil de votre puissance intérieure ou Pouvoir illimité. Vous avez le pouvoir de créer votre bonheur, de ressentir le plaisir quand vous le souhaitez, alors pourquoi s’en priver!? L’ancrage positif est une des méthodes de cette voie: revivez un moment positif avec le plus d’éléments possibles ressentis: auditifs, visuels, gustatifs, kinesthésiques… Puis associez à ce souvenir un geste, une phrase à ressortir en cas de besoin (dès que vous vous éloignerez de votre voie positive!).

« L’homme est ce qu’il croit. »

Anton Tchekhov

C’est un peu la voie du « conditionnement au plaisir ». Vous voyez ce que je veux dire? Vous êtes devant votre glace le matin et vous vous dîtes « je suis fort(e), je veux ceci, j’ai tout pour y parvenir, j’ai confiance en ce mon pouvoir de…, je mérite d’avoir ceci, etc… »

« Nous sommes ce que nous répétons sans cesse »

Aristote

Vous devez pour vous maintenir dans cette voie, vous valoriser, vous aimer, sublimer vos atouts; ainsi votre vision du monde reste aussi positive…

Peut-être est-ce la voie de l’AMOUR…? En écrivant cet article, un être nous a quitté, il n’est pas bien loin là-haut dans les étoiles qu’ils chérissait… Je ne peux pas ne pas le citer… 

« Cet univers ne serait pas grand chose s’il n’abritait pas les gens qu’on aime. »

Stephen Hawking

Nous allons voir qu’à la croisée des chemins , au « MILIEU », nous différencions bien les plaisirs futiles et inutiles…

Et si l’ECHEC ressenti lors d’un combat intérieur à ne pas pouvoir choisir entre plusieurs voies n’était pas ce qui nous guide vers la porte du TAO?

« Tout ce que vous faites, êtes capable de faire avec facilité, naturellement et avec plaisir a de la signification et de la valeur. »

Vadim Zeland – Transurfing

 

LA VOIE DU TAO AVEC LAO TSEU*…

*créateur du taoïsme

Elle est tellement difficile à définir puisque finalement chacun a sa propre VOIE du milieu… Quand on la trouve, la fatigue disparait… Quand « on la regarde, on ne la voit pas », elle est « incolore », « aphone », « incorporelle »… « vague », « Indéterminée »… D’autres mots parsèment cette voie: constance, éclairé, juste, sécurité…

Le TAO est une symbiose harmonieuse du YIN et du YANG, un EQUILIBRE entre ces influences. Le YIN se transforme en YANG ou inversement. L’un n’existe pas sans l’autre… Le YANG a besoin de s’ancrer dans le YIN (matière). Le BIEN n’existe qu’à travers le MAL… Le BON CHOIX est lié au MAUVAIS. Le TAO est l’union, l’unité, un doux mélange, ou le fruit de ces 2 choix… Le TAO est le QI, le un, divisé en 2. C’est un être confus, calme, immatériel… Eloigné puis l’être qui revient… 

Rechercher le TAO c’est rechercher en nous L’ESSENCE DE NOTRE ÊTRE. J’ai vraiment pris conscience pour ma part, il n’y a pas très longtemps, du fait que je suis comme une goutte d’eau, « unique », « séparée », « distante » de la masse océanique mais je proviens de cette masse, de cet univers… Nous sommes tous liés et provenons tous de la même origine, du QI originel. Sans cesse nous cherchons notre voie dans cette multitude mais toute notre vie nous cherchons LA VOIE qui nous ramène à ce QI originel, à cette plénitude…

Vivre dans le TAO, serait peut-être le fait d’accepter nos aléas de la vie en dents de scies de manière à ne former en nous plus qu’une petite onde apaisée SANS IMPORTANCE. Pourriez-vous emprunter ce chemin sans avoir préalablement essayé les deux autres de Mars et d’Epicure? L’expérience est là, à la croisée de tous ces chemins… Il n’y en a peut-être pas une meilleure que l’autre et l’accès au TAO passe probablement par l’expérimentation de ces 2 précédentes voies (ou autres existantes)… Dans le TAO résident ces 2 voies (ou autres), toute notre vie n’est qu’un perpétuel CHANGEMENT, un cycle, une roue qui tourne comme les 5 phases ou 5 éléments. Nous changeons peut-être malgré nous souvent de voie car notre cheminement est lié aussi au cosmos, aux lois de la nature, à toutes ces transformations incessantes… Peut-être que quand nous pensons « être dans la voie du tao », la seconde d’après nous n’y sommes déjà plus?

EXTRAITS DE TAO TO KING:

« L’HOMME imite la TERRE, la TERRE imite le CIEL, le CIEL imite le TAO, le TAO imite sa NATURE… »

« Celui qui sait marcher dans le TAO ne laisse pas de traces… »

« Celui qui possède le TAO ne s’y attache pas… »

« Il n’y a pas de plus grand crime que de se livrer à ses désirs, il n’y a pas de plus grand malheur que de ne pas savoir se suffire, il n’y a pas de plus grande calamité que le désir d’acquérir… »

« Celui qui sait s’arrêter ne périclite jamais… »

« Celui qui est pure et tranquille devient le modèle de l’univers… »

« C’est toujours par le NON-AGIR que l’on devient le maître de l’empire… »

« Connaître l’harmonie s’appelle être constant, connaître la constance s’appelle être éclairé… »

« Avec la droiture on gouverne le royaume, avec la ruse on fait la guerre, avec le non-agir on devient le maître de l’empire… »

« Le bonheur nait du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur, qui peut en prévoir la fin? »

« Un arbre d’une grande circonférence est né d’une racine aussi déliée qu’un cheveu, une tour de 9 étages est sortie d’une poignée de terre, un voyage de 1000 lieux a commencé par un pas. Celui qui agit échoue. Celui qui s’attache à une chose la perd. De là vient que le saint n’agit pas, c’est pourquoi il n’échoue point, il ne s’attache à rien, c’est pourquoi il ne perd point … »

« Je possède 3 choses précieuses, je les tiens et les conserve comme un trésor: la première s’appelle l’affection, la seconde s’appelle l’économie, la troisième s’appelle l’humilité qui m’empêche de vouloir être le premier de l’empire. J’ai de l’affection c’est pourquoi je puis être courageux, j’ai de l’économie c’est pourquoi je puis faire de grandes dépenses, je n’ose être le premier de l’empire c’est pourquoi je puis devenir le chef de tous les hommes. Mais aujourd’hui, on laisse l’affection pour s’abandonner au courage, on laisse l’économie pour se livrer à de grandes dépenses, on laisse le dernier rang pour rechercher le premier, voilà qui conduit à la mort. Si l’on combat avec un coeur rempli d’affection, on remporte la victoire… »

« Quand le ciel veut sauver un homme il lui donne l’affection pour le protéger. »

« Celui qui excelle à commander une armée n’a pas une ardeur belliqueuse, celui qui excelle à combattre ne se laisse pas aller à la colère, celui qui excelle à vaincre ne lutte pas, celui qui excelle à emporter les hommes se met au-dessous d’eux, c’est là ce qu’on appelle posséder la vertu qui consiste à ne point lutter, c’est ce qu’on appelle savoir se servir des forces des hommes, c’est ce qu’on appelle s’unir au ciel. »

« Savoir et croire qu’on ne sait pas, c’est le comble du mérite. Ne pas savoir et croire qu’on sait, c’est la maladie des hommes. »

Lao Tseu

tao

La voie du TAO est la voie du CIEL… L’axe central de l’univers. Comme nous avons vu avec les BAZI (chance du ciel), nous sommes tous dotés à la naissance d’une sorte de « jeu de carte », « code de destinée » ou « ADN ». Il est certain que nous n’avons pas tous tiré le « gros lot » mais nous sommes tous responsables de ce que nous ferons de ce jeu au cours de notre vie, des risques que nous sommes prêts à prendre. Nous vivons la vie de nos décisions et de nos CHOIX antérieurs…

Beaucoup de bonnes idées viennent aussi au moment où vous vous y attendez le moins, quand vous êtes insouciant, sans stress, sans lutte, quand vous êtes en lâcher-prise, comme « vide »…

En conclusion, soyez juste en accord avec vous-même pour vivre simplement, de manière authentique, sans artifices, naturellement, en harmonie avec l’univers, en vous amusant et sereinement…

Ne cherchez pas  la voie du TAO car alors vous ne la trouverez point…

Selon les lois de transformation, à l’excès de YIN nait le YANG et inversement. La roue tourne, après le malheur viendra le bonheur! Après le doute, l’acceptation, l’apaisement…

À votre méditation… À votre CHOIX!

À lire ou à écouter:

  • Tao-Tö king / Le Livre De La Voie Et De La Vertu de Lao Tseu
  • L’art subtil de s’en foutre de Mark Manson –  « La vie est juste ce qu’elle est. … Te simplifier la vie contribue à faire de toi quelqu’un d’heureux. … Si tout le monde est extraordinaire alors personne ne l’est. … Savoir que ton existence n’a rien d’exceptionnel et l’accepter te rendra libre d’accomplir ce qui te motive vraiment, sans inhibitions ni attentes irréalistes. »
  • Le muscle du bien-être de Mani Hesam, Cécile Henriques et post-face Arah Zarrinpour – Méthode SANE Sytème d’Alignement Neuro-motionnel

Hélène,

Mes 3 leçons de vie…

  • Changer de voie calmement mais le plus vite possible si elle ne me convient pas ou plus…
  • Le bonheur est en moi à chaque instant, à condition de savoir l’entendre 
  • Rien ne sert de s’efforcer à vouloir changer quelqu’un si cette personne n’est pas elle-même décidée à changer!

 

« Il n’y a point de chemin vers le bonheur,

Le bonheur, c’est le chemin. »

Lao Tseu

 

La prochaine étape, le mois prochain, « TU VOIS TA VOIE », vous visualisez votre voie et celle-ci s’illuminera… 

Laisser un commentaire