15 solutions anti-BURN-OUT

BURN-OUT signifie « grillé » ou « brûlé »

Il correspond à un état d’épuisement des ressources (émotionnelles, physiques et mentales) progressif et incontrôlable chez le travailleur lié à un stress chronique qui va aboutir plus ou moins rapidement à un rejet de son travail et une perte de confiance en soi plus ou moins très grave. Ce terme peut être aussi utilisé dans la sphère familiale. Il touche tout le monde même s’il semble que certains professionnels y soient plus vulnérables.

Je l’ai vécu personnellement (dès mes études), je pense ne pas me tromper aujourd’hui en disant que j’ai bien remonté la pente mais que l’épée de Damoclès est toujours là au-dessus de moi… Il est important de souligner que c’est quasi impossible de s’en sortir seul! Donc il faut se rapprocher d’une personne lorsque ça nous arrive et avant qu’il ne soit trop tard (même si je suis persuadée que ce n’est JAMAIS TROP TARD!!!) ou que l’entourage soit vigilant… Ensuite le travail thérapeutique est plus ou moins long et plus ou moins difficile. En tout cas n’attendez plus si vous le suspectez pour vous-même ou un proche! Et si vous le souhaitez vous pouvez me contacter par mail pour en parler.

Ci-dessous, je vais vous présenter diverses causes, et comme vous pouvez le remarquer, il y a les causes externes mais aussi internes. Je vous le dis et redis: « NOUS SOMMES RESPONSABLES DE TOUT CE QUI NOUS ARRIVE » point barre. Et ce n’est absolument pas pour se culpabiliser que j’insiste mais pour se responsabiliser et aussi pour comprendre l’importance de se faire aider car souvent quand le problème vient de nous il faut quelqu’un d’extérieur pour en prendre conscience!

Causes externes du burn-out

  • Submergés de travail ou surinvestissement personnel
  • Objectifs professionnels irréalisables
  • Travail répétitif et monotone « dénué de sens »
  • Evénements stressants répétés
  • Mauvaises habitudes de vie (au travail, dans la vie personnelle, familiale…)
  • Environnement de travail nocif / harcèlement moral
  • Environnement personnel / familial nocif / conflits
  • Travail « morbide » (policier, infirmière, assistante sociale, médecin…)

Causes internes du burn-out

  • Ne pas aller vers un travail qui correspond à nos valeurs, passions…
  • Se fixer des résultats à atteindre beaucoup trop exigeants (forme d’auto-sabotage) 
  • Couper les liens sociaux
  • S’entourer des mauvaises personnes
  • Voire les choses du côté négatif
  • Fonctionner comme une « roue » (nous en reparlerons…)
  • Être névrosé, hypersensible…
  • Manquer de confiance en soi
  • Sous-estimer ses capacités (ou les surestimer!)
  • Avoir de mauvaises habitudes

Effets du burn-out

  • Pertes de mémoire,
  • Difficultés pour se concentrer
  • Stress, irritabilité, colère
  • Fatigue, épuisement général, lassitude pour tout
  • Dépression, tristesse, envies suicidaires…
  • Algies diverses
  • Plus sensible à certaines infections (baisse de l’immunité)
  • Insomnie ou hypersomnie,
  • Risque accru de maladies cardio-vasculaires (accident cardiaques: alerte corporelle!),
  • Tendances addictives
  • Etats de confusion
  • Isolement
  • Mortalité précoce

Les phases du burn-out qui font penser aux symptômes de la psychose maniaco-dépressive (sur une vie!)…

  1. ALARME: vous vous sentez stressé chronique mais finalement vous ne souffrez pas en apparence car vous avez l’impression de vous investir à fond pour la bonne cause  // Vous ne pensez pas à vous reposer; il faut ici rapidement identifier vos sources de stress et les supprimer 
  2. RESISTANCE: vous vivez dans le stress en permanence et cela devient un état « normal » pour vous. Vous poussez le bouchon encore plus loin car vous n’obtenez pas les résultats souhaités malgré votre grand investissement énergétique. En particulier vous êtes en attente d’une reconnaissance de cet investissement qui n’arrive jamais. Vous vous mettez à travailler le soir tard et les week-end (un peu comme un blogueur…). Vous pourrez sortir de cet état « inconscient » à l’aide de votre entourage
  3. RUPTURE: les signes de stress réapparaissent brutalement et violemment. Le repos n’a plus d’effet sur vous. Vous présentez des signes de dépression. Vous devez obligatoirement consulter un médecin à cette phase!
  4. EPUISEMENT: la phase de « non-retour » quand vous avez laissé aller trop loin les problèmes liés au stress chronique. C’est la phase de « grillage » des fusibles! Vous vous sentez désemparé, ultra-fatigué et sans solutions. Les dégâts ici peuvent être énormes pour vous et vous mettrez peut être des années pour vous en relever ou vous n’y arriverez pas…

15 solutions anti-burn-out

Cela peut prendre pas mal de temps pour s’en sortir, surtout si celui-ci a été décelé tardivement… 

  1. Faire une liste de résultats attendus, la découper en plusieurs étapes (meilleure organisation) et écrivez-les! C’est prouvé par une étude sur des étudiants d’Harvard sur plusieurs années, ceux qui avaient écrit leur(s) objectif(s) les ont réalisé…
  2. Pour chaque résultat décelez votre « intention interne »
  3. Adoptez une attitude mentale positiveFOCALISEZ sur ce qui est bien et oubliez les problèmes (car plus nous pensons à quelque chose et plus nous l’accentuons)
  4. Faites ce qui vous plait! Faites-le à fond!
  5. Découvrez ce pourquoi vous êtes faits par les BAZI par exemple
  6. Mais ne cherchez pas la perfection « fait est mieux que parfait »Comme la perfection n’est pas réalisable vous serez sans cesse frustré de ne pas y arriver!
  7. Prenez et reconnaissez vos responsabilités à 100%, acceptez les critiques justifiées, pardonnez-vous (oubliez le reste) et continuez d’avancer, progressez
  8. Gardez des liens sociaux, entourez-vous des personnes qui ont obtenu les résultats que vous attendez
  9. Ouvrez-vous aux autres, écoutez-les, développez votre empathie, faites preuve de gratitude envers vous-même et les autres. Savez-vous qu’il a été prouvé qu’aller en aide, se « sentir utile »aux autres permet de se soigner soi-même? 
  10. Relaxez-vous, reposez-vous, méditez! Créez ou rejoignez un groupe de méditation voir mon article MEDITATION DANS LA NATURE ou pratiquez le qi gong
  11. Visualisez
  12. Trouvez vos « remèdes »: connection spirituelle à la nature, pratiquez un sport que vous aimez, faites la fête, détendez-vous, reposez-vous, mangez sainement, etc… Faites-vous du bien!
  13. Libérez-vous du passé « libéré!!! », focalisez-vous sur le présent et un peu sur le futur… Je vous rappelle que ressasser les problèmes passés va « léser votre rate (pancréas) » en MTC et contribuer à la dégradation de votre santé physique (et mentale)
  14. Parfois aidez-vous d’une thérapie médicamenteuse et/ou psychologique
  15. Adoptez les « bonnes attitudes corporelles », nos comportements influent sur notre mental car c’est une réalité à l’inverse: quand vous êtes déprimé, vous courbez le dos, vos lèvres s’affaissent, etc. Voire les exercices proposés ci-dessous – Et pour aller plus loin: voir la P.N.L. , je vous conseille les livres d’Anthony Robbins à ce sujet

Entrainements / exercices

Pratiquez la VISUALISATION et le « QUESTIONNEMENT INTERNE » autant de fois qu’il le faut jusqu’à trouver un début de réponse… par exemple: « Pourquoi je veux faire ce travail? Pourquoi est-ce bon pour moi? En quoi correspond-il à mes valeurs personnelles?… » Ecoutez la réponse de votre coeur.

BONNES ATTITUDES: et oui le fait de sourire vous fait du bien, si vous bombez le torse, vous vous sentirez plus fort, dites « YES! » en serrant le poing et vous irez plus facilement vers la réussite… Dès aujourd’hui, apprenez à déceler lors des moments agréables que vous vivez quels sont les effets, les ressentis sur vous: remarquez-vous des odeurs, des bruits, des sensations agréables particulières comme de la chaleur, etc? Tous ces éléments, vous devez y prêter une grande attention car ils sont vos futurs remèdes! En effet lors d’un prochain moment de mal-être, vous vous « conditionnerez » à un mieux-être en adoptant tous les ressentis positifs que vous aviez eu… Ces ressentis dans les phases positives peuvent être soient auditifs: la musique, les sons, les bruits, les paroles; visuels: la lumière, les couleurs, les formes ou kinesthésiques: chaleur, battements du coeur, vibration, toucher (rugueux, moelleux, doux…)

Voir l’article OSER, OSONS! 

A bientôt, n’hésitez pas à partager l’article s’il vous semble utile et à parler de vos expériences à ce sujet dans les commentaires ci-dessous…

Hélène, Amazing lady

ARTICLE A COMPLETER ENCORE ET ENCORE!

Laisser un commentaire