Meditation In Nature…

Bienvenu dans cet article dédié à la méditation…

J’ai découvert la méditation il y a environ 3 ans, doucement, d’abord en Chine, chez des maîtres taoïstes puis dans des livres de développement personnel (il en est très souvent question!), depuis quelques temps dans les médias: à la télévision, dans de nombreux magazines spécialisés ou plus généralistes… Puis comme tout, par moi-même, en testant, en faisant, en pratiquant… Et cela ne fait pas si longtemps.

Mode ou pas, il est évident que ça ne fait pas de mal et d’après de nombreuses études scientifiques, cela ferait beaucoup de bien à notre être dans sa globalité…

Alors hésitez-vous à vous lancer!? Je pense que si vous lisez cet article c’est que vous êtes intéressé, peut-être avez-vous besoin juste d’un guide… Ou bien peut-être voulez-vous en savoir plus à ce sujet ou partager sur cette expérience?

Personnellement j’ai eu envie de partager mes moments « méditation » avec d’autres. J’ai ouvert et proposé un groupe de « méditation in nature » dans mon village et sur Facebook. Tous les dimanches soir nous nous retrouvons dehors dans un endroit qui nous plait et si le temps nous le permet pour méditer ensemble. Peut-être pouvez-vous aussi créer votre groupe, « dans la nature » ou chez vous ou ailleurs?

Ma devise: « SEUL TU AVANCES, ENSEMBLE TU ARRIVES »

Allons-y! 

Tout d’abord, pourquoi méditer, quels en sont les bienfaits personnels?

  • Vous faites un VOYAGE!
  • Cela vous procure la paix intérieure
  • Vous dormez mieux
  • Vous êtes moins stressé
  • Vous élevez votre niveau de spiritualité
  • Vous favorisez peut-être l’émergence d’une idée lumineuse!
  • Vous allez TOUT ressentir puissance 1000…
  • Cela vous apporte l’harmonie intérieure 
  • Vous transformez votre vie
  • Vous vous ouvrez à de nouvelles perspectives
  • Vous vous connectez à l’univers tout entier, oui oui!!
  • Vous pénétrez dans un monde calme, doux et apaisant…
  • Vous favorisez votre capacité de concentration
  • Vous augmentez votre confiance en vous
  • Vous augmentez votre vigilance
  • Votre humeur est plus régulière
  • Vous améliorez votre mémoire et augmentez votre matière grise! Vous êtes plus intelligents donc…
  • Vous activez votre capacité d’auto-guérison

Bienfaits avec l’univers

  • Favorise la PAIX dans le monde
  • Apaise les tensions
  • Vous pouvez aider plus facilement l’autre
  • Votre communication est plus facile

Les Conditions d’une méditation dans la nature

  • Trouvez un environnement calme, reposant… Où peu d’éléments perturbateurs viendront vous gêner (surtout si vous débutez) comme des bruits pas « naturels », trop de mouvements humains, etc.
  • Vous entendrez des bruits dits « naturels »: l’eau qui coule, les vagues, la pluie (si vous êtes abrité), le vent dans les feuilles, un aboiement, les oiseaux, quelques voix humaines, etc… Ils ne devraient pas gêner votre méditation! Au contraire, ils interviennent avec un effet « berçant ». Ne portez pas d’importance à ces sons, laissez-les « passer » comme vos pensées. Plus vous accorderez de l’importance à ces nuisances (comme à tous les problèmes dans votre vie) plus vous les accentuerez.
  • Evitez les perturbations extérieures: téléphone, télé, tondeuse, foule… Mais avec de l’expérience vous pourrez méditer partout, cela doit être votre objectif!
  • Vous pouvez vous accompagner d’une musique douce. Cependant, je ne le conseille pas, car la musique de la nature est déjà assez riche… Et mieux vaut apprendre à écouter sa musique intérieure.

Idées de LIEUX pour méditer

  • Sous un arbre ou sur un tronc, une grosse branche…
  • Sur une pelouse
  • Au bord de l’océan
  • Sur la plage
  • Sur une colline
  • Au bord d’un ruisseau
  • En montagne
  • En forêt
  • Sur un trottoir, oui il y en a qui le font à New York!
  • etc, je vous laisse trouver votre lieu…

Déroulement de la méditation

Au début, commencez par 5 minutes, puis 1/4h, 20 minutes puis une 1/2h… Si vous pensez que tous les jours c’est trop, donnez rendez-vous déjà à votre groupe 1 fois par semaine, pratiquez seul 2 fois puis vous augmenterez (car vous deviendrez addict!) pour arriver à 1 ou 2 fois par jour. Si vous voulez devenir un grand maître zen, il vous faudra pratiquer pendant des heures chaque jour!

Le mieux pour créer une habitude à votre cerveau est de programmer votre séance à heure fixe.

Les meilleurs moments dans la journée pour pratiquer la méditation sont: tôt le matin, quand tout le monde dort, au calme ou le soir avant d’aller dormir mais évitez après un repas copieux… Vous devez trouver votre moment propice. 

Habillez-vous confortablement

Portez des vêtements plutôt amples, confortables, suffisamment chauds pour l’extérieur (vent…) et si vous avez de bonnes chaussettes vous pouvez retirer vos chaussures.

installation

Commencez par régler tous vos petits soucis mentaux avant de rentrer en méditation…

Puis libérez vos tensions physiques par des petits mouvements des épaules, déroulez votre dos tournez tout doucement votre tête, secouez vos jambes, étirez-vous… Car après, vous allez rester assis « sans bouger » un certain temps.

Vous êtes enfin « prêt » pour vous installer!

Sachez que Bouddha disait qu’il fallait savoir méditer sous toutes les formes: assis, debout, coucher et en marchant. Nous allons voir la position assise et en marchant. Pour la position debout, vous pouvez vous inspirer de mon article sur le qi gong ICI. Et en position allongée, je vous laisser créer (étoile de mer?)!

Donc asseyez-vous dans une position où vous vous sentez bien à l’aise, sans tensions, sans gênes… Vous pouvez mettre un petit coussin sous vos fesses.

Si vous voulez respecter la « tradition », vous devez vous assoir par terre en vous tenant bien droit, sur un petit coussin (pas toujours) dans la position du lotus ou du semi-lotus. Une bonne position vous permettra de mieux respirer, de laisser le QI ou l’énergie bien circuler dans tout votre corps.
Si les conditions ne s’y prêtent pas, vous pouvez également vous asseoir sur une chaise, un banc de méditation, un tronc, etc.

Vous devez bien sur être dans une position de détente, votre dos est droit, votre bassin est incliné légèrement vers l’avant. Imaginez votre coccyx « ancré » dans le sol, votre tête et plus exactement le sommet du crâne est aspiré vers le ciel, en rentrant légèrement le menton.

Vous placerez vos mains ouvertes sur les genoux et vers le ciel ou bien, pour ma part c’est ce que je fais le plus souvent: ma main droite sur ma main gauche (pouce au milieu) et je les pose sur mon « dan tian inférieur », centre énergétique, juste 3 doigts sous le nombril. Mais si vous voulez les laisser pendre, vous pouvez aussi, il ne faut pas se prendre la tête!!!

Vous pouvez aussi vous allonger en étoile de mer, vous mettre en poirier (blague!) ou embrasser un arbre… 

Les yeux
Vous faites comme VOUS LE SENTEZ encore une fois! Ouverts ou fermés, je vous conseille tout de même de les garder fermés si vous débutez et personnellement pour moi c’est plus agréable, parfois ils s’entrouvrent tout seuls… Laissez faire, lâchez-prise, ne réfléchissez pas à tout…
Si vous gardez les yeux ouverts, regardez dans le vide (ou un objet voir ci-dessous). 

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE, C’EST PARTI!

Par la Respiration, tout simplement…

Respirer, rien de plus simple me direz-vous!? En fait quand on débute la méditation c’est là qu’on se rend compte qu’on ne pense jamais à sa respiration… En prendre conscience, l’écouter est la base de l’exercice. Elle nous fait aussi prendre conscience de notre état psychologique: sommes-nous « zen » ou plutôt hyper stressé??

Je n’aime pas dire « se concentrer sur », c’est un terme fort, presque brutal, que je n’utilise pas, pour moi c’est plus « être à l’écoute de » la respiration, la ressentir… Il ne faut pas que cela vous stresse car l’effet serait inverse! Et ce n’est pas parce que vous venez de prendre conscience de votre état d’excitation que vous n’arriverez pas à planer comme votre voisin ou voisine… Si vous en voyez un décoller dites-le moi par contre!!!

Pour vous aider, prenez conscience du mouvement ascendant puis descendant de votre poitrine, ressentez tout simplement ce mouvement, prenez-en entière conscience. Continuez toujours de respirer normalement et remarquez le bien que cela vous procure… tout simplement. La méditation est l’art de rester simple aussi.

Pour vous aider, vous pouvez imaginer aussi un ballon qui se gonfle puis se dégonfle à votre rythme… Votre respiration se calme en général et devient plus régulière. 
Etre à l’écoute de votre respiration vous permet de rester connecté et d’éviter de faire trop attention à vos petits tracas qui essaient tout le temps de vous déranger… Laissez tout passer, ne prêtez aucune importance à des soucis qui surgissent…

Choisissez une sonnerie douce pour en sortir… Bougez vos orteils, puis vos doigts, étirez-vous, inspirez profondément, ouvrez les yeux, souriez, dites MERCI à vous même, aux autres, à la vie et à l’univers!

PRATIQUEZ LA VISUALISATION

J’aime particulièrement cette pratique, car si vous me suivez vous savez que je la trouve très puissante pour obtenir ce que vous voulez… Je vais vous dévoiler mon chemin: je crée par exemple le jardin de mes rêves mais dans un jardin déjà existant et je crée tout ce dont je rêve (tout est possible, c’est le côté magique!) puis je prends conscience de tous les ressentis: les odeurs, le tapis de mousse sur lequel je marche pieds nus, la musique des carillons, des oiseaux, des feuilles dans le vent etc… puis je me promène, je pénètre dans un « tunnel » secret qui me mène à mon secret… A vous d’imaginer ce que vous voulez, laissez faire naturellement votre imagination. Vous allez être surpris de ressentir un tel calme en vous.
Profitez autant de fois que vous en avez besoin de votre jardin secret! 
A la fin de la méditation/visualisation, vous respirerez profondément, bougerez vos mains, puis ouvrirez les yeux.

SCANNEZ TOUT VOTRE CORPS

Fermez les yeux et commencez par scanner vos orteils. Prenez conscience de toutes les sensations ressenties, détendez cette partie du corps et libérez toutes vos tensions. Pour cela vous pouvez vous aider de la respiration: inspirez l’énergie positive ou la lumière (du ciel, du soleil…) expirez en pensant vous débarrasser de ces tensions (douleurs, etc). Ensuite passez à vos pieds / chevilles… et procédez de la même manière pour toutes les parties de votre corps en prenant tout le temps nécessaire pour vous.
Pour finir unissez tout votre corps et prenez pleine conscience de votre sérénité et du bien-être en vous. Ecoutez votre respiration pendant quelques minutes avant de terminer.

La méditation en marchant

Celle-ci est particulièrement indiquée après un repas car elle va stimuler votre digestion. Bouddha avait un chemin long de 17 pas… L’idéal est de trouver un chemin calme où personne ne viendra vous déranger (exercice plutôt solitaire) et « protégé » sans trop de spectacle pour la vue. Et où vous pouvez marcher pieds nus c’est mieux… Quand votre esprit est bien présent dans l’instant présent alors vous avancez… Tenez-vous droit, placez vos mains jointes en avant sur votre plexus par exemple (jamais dans le dos) pour focaliser votre conscience et présence dans l’instant présent. Pour commencer, mettez toute votre conscience dans la plante de vos PIEDS (contact entre votre corps et la terre). Votre regard se porte au sol (pour un meilleur focus) en avant à environ 2 mètres.
Marchez assez lentement, plutôt calmement et naturellement conscient de chaque pas, observez mentalement le mouvement des pieds qui touche le sol, le quitte le retouche avec des pauses à chaque étape et des prises de conscience de toutes les sensations ressenties. Prenez une pause avant d’enchaîner un nouveau pas. 
Au bout du chemin, arrêtez-vous, rejoignez vos pieds, tournez et reprenez…
Lors de cette méditation, essayez de rester conscients du mouvement des pieds et des sensations ressenties.

Lors d’une autre marche méditative, vous pouvez ajouter des visualisations, créer un objet de méditation: sur une pensée, un mantra (la paix, la joie…) ou par exemple sur votre corps, sa transformation selon le cycle des 5 éléments… Par exemple, observez vos muscles (ou molécule de sérotonine, os, vaisseaux sanguins, cerveau…), leur mouvement, leur évolution, leur transformation, vous pouvez vous amuser à les rendre liquide, à leur faire pousser des « racines » jusqu’au fond de la terre qui vont puiser la chaleur du noyau, et remonter chauds brûlants comme du feu, puis s’étaler et se confondre dans la terre, se rigidifier puis se liquéfier à nouveau etc… restez focalisé sur votre objet de méditation. Cela permet de relativiser sur notre « logis » corporel qui est un produit de l’univers et dont nous devons savoir nous « détacher ». 

Récitez un mantra

Un mantra est un son, un mot ou une phrase que vous répétez « sans réfléchir » au sens de celui-ci, jusqu’à ce que votre esprit se mette en état méditatif profond. Restez toujours dans la récitation de votre mantra, c’est tout. Vous ne devez rien attendre en retour à cette récitation, vous allez en découvrir naturellement les bienfaits en pratiquant…

Vous pouvez utiliser le son « Om » ou « Aum » qui en sanskrit représente la vibration primitive divine de tout l’univers, englobant toute l’existence (source wikipédia) rien que ça! Ou le mantra très connu « OM MANI PADME HUM »: mantra de la grande compassion, hommage au joyau dans le lotus – trouvez en vous la sagesse et la pureté…
La répétition de ce son / mantra va produire des vibrations dans votre corps et dans votre esprit… Laissez-vous pénétrer par ces nouvelles sensations.

REGARDEZ UN OBJET, UNE BOUGIE…

L’objet de votre méditation est cette fois-ci visuel. Veillez à protéger votre flamme à l’extérieur pour ne pas qu’elle s’éteigne… Vous allez à présent vous focaliser sur la flamme et votre fascination naturelle pour l’élément feu va agir pour vous.. Laissez faire, vous pouvez admirer béatement et laisser l’inspiration de l’objet vous envoûter, vous apaiser. Vous pouvez philosopher sur l’élément feu si vous le souhaitez: sa forme, sa manifestation, sa chaleur, son origine, son devenir, ses mouvements… La bougie a un effet très apaisant.

 

la méditation du coeur

Le cœur est très important car il est le logis de toutes nos émotions. Il est au milieu de la poitrine, c’est un des sept chakras (ou centres d’énergie) du corps. La méditation du chakra du cœur permet d’ouvrir ce chakra et de libérer et connecter vos émotions contenues avec l’univers…
Quand vous êtes prêt pour la méditation (assis ou allongé) posez et connectez les paumes de vos mains l’une contre l’autre, au centre de vos mains se trouvent les points des méridiens du coeur et du maître-coeur… Accueillez la lumière qui entre, laissez-la venir vous aimer, acceptez de recevoir toute la bienveillance de l’univers. Observez la chaleur et l’énergie qui en émanent. Ensuite, placez vos mains (gauche sur la droite plutôt) sur votre coeur un peu au centre de la poitrine, sur votre chakra du cœur. ressentez à nouveau toute l’énergie, la lumière qui vient de ce chakra. Un échange va s’opérer avec le monde environnant, laissez toujours faire, n’ayez pas de peur, vous ne craignez rien ou posez-vous la question avant de commencer « de toute façon quel est le risque, de quoi ai-je peur, et si une émotion venait déborder qu’est-ce que je risque véritablement? » Si vous ne vous sentez pas prêt, attendez un peu, réessayez dans quelques jours puis vous serez impatients d’y aller! 

Vous pouvez pratiquer cet échange avec l’univers comme une respiration au niveau de votre chakra: vous inspirez la lumière puis vous l’expirez… Cette lumière peut se colorer en vert plutôt proche du jaune… Cela va permettre à vos émotions de s’harmoniser, les mauvaises vont sortir et laisser place à de nouvelles bénéfiques pour vous. 

Vous ressentez à la fin une belle harmonie, du calme, de la paix, de la bienveillance, de l’amour en vous et vous rayonnez!
Enfin si vous souhaitez partager ce moment bénéfique avec votre entourage vous ouvrez vos mains et laissez échapper l’énergie « amour »…

 

« Celui qui connaît les autres est sage,

mais celui qui se connaît lui-même atteint l’illumination. »

Lao Tseu

 

Quand vous commencez à pratiquer la méditation quotidiennement vous allez vous rendre compte que vous ne pouvez plus vous en passer. Vous allez changer, vous transformer positivement, vous allez prendre conscience de vous, de votre corps et vous allez adopter de nouvelles habitudes de vie, vous allez créer votre art de vivre: peut-être arrêter de fumer, moins d’alcool, plus de sport, une alimentation saine, etc… 

Pratiquez régulièrement pour créer vos habitudes PersévérezProgressez à votre rythme, prenez-y du plaisir! C’est un moment unique, une chance pour vous…

J’espère que cet article vous a donné des idées et vous donne envie d’essayer ou d’aller plus loin dans votre méditation (dans la nature ou autre). Vous voulez partager vos expériences, parlez-en dans les commentaires ci-dessous. MERCI

Hélène

Une réflexion au sujet de « Meditation In Nature… »

  1. Ping : Les 15 solutions anti-burn-out | Amazing lifestyle

Laisser un commentaire