Meditation In Nature…

Bienvenu dans cet article dédié à la méditation…

J’ai découvert la méditation il y a environ 3 ans, doucement, d’abord en Chine, chez des maîtres taoïstes puis dans des livres de développement personnel (il en est très souvent question!), depuis quelques temps dans les médias: à la télévision, dans de nombreux magazines spécialisés ou plus généralistes… Puis comme tout, par moi-même, en testant, en faisant, en pratiquant… Et cela ne fait pas si longtemps.

Mode ou pas, il est évident que ça ne fait pas de mal et d’après de nombreuses études scientifiques, cela ferait beaucoup de bien à notre être dans sa globalité…

Alors hésitez-vous à vous lancer!? Je pense que si vous lisez cet article c’est que vous êtes intéressé, peut-être avez-vous besoin juste d’un guide… Ou bien peut-être voulez-vous en savoir plus à ce sujet ou partager sur cette expérience?

Personnellement j’ai eu envie de partager mes moments « méditation » avec d’autres. J’ai ouvert et proposé un groupe de « méditation in nature » dans mon village et sur Facebook. Tous les dimanches soir nous nous retrouvons dehors dans un endroit qui nous plait et si le temps nous le permet pour méditer ensemble. Peut-être pouvez-vous aussi créer votre groupe, « dans la nature » ou chez vous ou ailleurs?

Ma devise: « SEUL TU AVANCES, ENSEMBLE TU ARRIVES »

Allons-y! 

Tout d’abord, pourquoi méditer, quels en sont les bienfaits personnels?

  • Vous faites un VOYAGE!
  • Cela vous procure la paix intérieure
  • Vous dormez mieux
  • Vous êtes moins stressé
  • Vous élevez votre niveau de spiritualité
  • Vous favorisez peut-être l’émergence d’une idée lumineuse!
  • Vous allez TOUT ressentir puissance 1000…
  • Cela vous apporte l’harmonie intérieure 
  • Vous transformez votre vie
  • Vous vous ouvrez à de nouvelles perspectives
  • Vous vous connectez à l’univers tout entier, oui oui!!
  • Vous pénétrez dans un monde calme, doux et apaisant…
  • Vous favorisez votre capacité de concentration
  • Vous augmentez votre confiance en vous
  • Vous augmentez votre vigilance
  • Votre humeur est plus régulière
  • Vous améliorez votre mémoire et augmentez votre matière grise! Vous êtes plus intelligents donc…
  • Vous activez votre capacité d’auto-guérison

Bienfaits avec l’univers

  • Favorise la PAIX dans le monde
  • Apaise les tensions
  • Vous pouvez aider plus facilement l’autre
  • Votre communication est plus facile

Les Conditions d’une méditation dans la nature

  • Trouvez un environnement calme, reposant… Où peu d’éléments perturbateurs viendront vous gêner (surtout si vous débutez) comme des bruits pas « naturels », trop de mouvements humains, etc.
  • Vous entendrez des bruits dits « naturels »: l’eau qui coule, les vagues, la pluie (si vous êtes abrité), le vent dans les feuilles, un aboiement, les oiseaux, quelques voix humaines, etc… Ils ne devraient pas gêner votre méditation! Au contraire, ils interviennent avec un effet « berçant ». Ne portez pas d’importance à ces sons, laissez-les « passer » comme vos pensées. Plus vous accorderez de l’importance à ces nuisances (comme à tous les problèmes dans votre vie) plus vous les accentuerez.
  • Evitez les perturbations extérieures: téléphone, télé, tondeuse, foule… Mais avec de l’expérience vous pourrez méditer partout, cela doit être votre objectif!
  • Vous pouvez vous accompagner d’une musique douce. Cependant, je ne le conseille pas, car la musique de la nature est déjà assez riche… Et mieux vaut apprendre à écouter sa musique intérieure.

Idées de LIEUX pour méditer

  • Sous un arbre ou sur un tronc, une grosse branche…
  • Sur une pelouse
  • Au bord de l’océan
  • Sur la plage
  • Sur une colline
  • Au bord d’un ruisseau
  • En montagne
  • En forêt
  • Sur un trottoir, oui il y en a qui le font à New York!
  • etc, je vous laisse trouver votre lieu…

Déroulement de la méditation

Au début, commencez par 5 minutes, puis 1/4h, 20 minutes puis une 1/2h… Si vous pensez que tous les jours c’est trop, donnez rendez-vous déjà à votre groupe 1 fois par semaine, pratiquez seul 2 fois puis vous augmenterez (car vous deviendrez addict!) pour arriver à 1 ou 2 fois par jour. Si vous voulez devenir un grand maître zen, il vous faudra pratiquer pendant des heures chaque jour!

Le mieux pour créer une habitude à votre cerveau est de programmer votre séance à heure fixe.

Les meilleurs moments dans la journée pour pratiquer la méditation sont: tôt le matin, quand tout le monde dort, au calme ou le soir avant d’aller dormir mais évitez après un repas copieux… Vous devez trouver votre moment propice. 

Habillez-vous confortablement

Portez des vêtements plutôt amples, confortables, suffisamment chauds pour l’extérieur (vent…) et si vous avez de bonnes chaussettes vous pouvez retirer vos chaussures.

installation

Commencez par régler tous vos petits soucis mentaux avant de rentrer en méditation…

Puis libérez vos tensions physiques par des petits mouvements des épaules, déroulez votre dos tournez tout doucement votre tête, secouez vos jambes, étirez-vous… Car après, vous allez rester assis « sans bouger » un certain temps.

Vous êtes enfin « prêt » pour vous installer!

Sachez que Bouddha disait qu’il fallait savoir méditer sous toutes les formes: assis, debout, coucher et en marchant. Nous allons voir la position assise et en marchant. Pour la position debout, vous pouvez vous inspirer de mon article sur le qi gong ICI. Et en position allongée, je vous laisser créer (étoile de mer?)!

Donc asseyez-vous dans une position où vous vous sentez bien à l’aise, sans tensions, sans gênes… Vous pouvez mettre un petit coussin sous vos fesses.

Si vous voulez respecter la « tradition », vous devez vous assoir par terre en vous tenant bien droit, sur un petit coussin (pas toujours) dans la position du lotus ou du semi-lotus. Une bonne position vous permettra de mieux respirer, de laisser le QI ou l’énergie bien circuler dans tout votre corps.
Si les conditions ne s’y prêtent pas, vous pouvez également vous asseoir sur une chaise, un banc de méditation, un tronc, etc.

Vous devez bien sur être dans une position de détente, votre dos est droit, votre bassin est incliné légèrement vers l’avant. Imaginez votre coccyx « ancré » dans le sol, votre tête et plus exactement le sommet du crâne est aspiré vers le ciel, en rentrant légèrement le menton.