Le jour où…, cela a changé ma vie!

Le jour où j’ai découvert l’énergie , le « QI » ,

cela a changé ma vie !

Voici quand, comment, pourquoi, et après ? 

Article pour le carnaval d’articles du blog  » écologie citadine « 

carnval-darticle_changement_de_vie

J’ai vécu une enfance assez quelconque, traditionnelle, un peu comme tout le monde… Mais j’ai senti très jeune que quelque chose d’exceptionnel était là, en nous, près de nous et puis plus loin aussi… Je sentais les choses de manière un peu particulière… J’étais aussi attirée par toutes les manifestations étranges, bizarres ou magiques de notre environnement…

  • Tout d’abord, j’adore le monde du cinéma, beaucoup de films m’ont fait rêver et ont changé ma vie car ils ont eu un impact fort sur moi. J’ai bien sûr baigné dans la trilogie « Star Wars » de ma génération avec une fascination pour ces  » Jedï « , « E.T. » puis le « Seigneur des anneaux » et récemment « Avatar » qui est pour moi un des plus beau film !
  • La musique est aussi la cause de grandes transformations personnelles. Pink Floyd, Scorpions, Freddie Mercury, etc.
  • Il y a eu aussi des lieux qui m’ont « transporté » voir métamorphosé par leur âme, comme les vieux bâtiments et leurs vielles pierres (abbayes, cathédrales,châteaux, maisons…), les paysages aragonais, les Pyrénées enneigées, verdoyantes ou rougeâtres au fil des saisons, les eaux bleues, les couchers de soleil, les nuits étoilées, un ruisseau, les comètes…

confiance en soi

  • Enfin c’est par la lecture surtout que mon exploration mystérieuse de la terre et de ses richesses s’est faite jusqu’à aujourd’hui…

Le premier livre « spécial » que j’ai lu à l’ adolescence, est de Bernard Werber. Vous connaissez tous j’imagine!? Ce livre, c’est « LES FOURMIS ». Il m’a révélé comme si j’étais une photo qui n’avait pas encore été traitée en chambre noire…

A la fin du livre, ma vision du monde, de notre planète a changé et du coup ça a changé ma vie aussi!

J’ai accepté de faire ce carnaval d’articles dès que j’ai vu la proposition puis j’ai instantanément pensé à Bernard Werber et enfin au premier livre que j’avais lu de lui à 15 ans. Je l’ai donc relu 25 ans après… Quelle surprise de se rendre compte à quel point il a vraiment influencé et changé ma vie, c’est à peine croyable!

Ce livre est passionnant par son approche scientifique, écologique, philosophique et aventurière. Ce sont tous ces aspects à la fois qui m’ont charmé.

Par sa lecture, j’ai totalement pris conscience des mondes parallèles (ou perpendiculaires) qui nous entouraient: du microcosme au macrocosme en passant par les Hommes… Et je découvrais, je pense pour la première fois, la notion d’énergie. Car les fourmis sont l’expression de celle-ci, elles sont de vrais petites « jedï » ! Par leurs phéromones elles peuvent communiquer en passant de vrais messages, des images chimiques,des informations en fines gouttelettes… C’est tout de même fabuleux ! C’est un peu comme de la télépathie pour nous…

Extrait du livre LES FOURMIS p. 34 (édition poche) le professeur Wells « voulait comprendre la cellule à son stade le plus primaire. Pour lui, l’homme étant un conglomérat de cellules, il fallait comprendre à fond la ‘psychologie’ d’une cellule pour déduire le fonctionnement de l’ensemble. » Bernard Werber

Bref ce qui m’a beaucoup plu dans ce livre c’est le parallélisme qui est fait entre la vie des fourmis dans leur monde en communauté et la vie « au-dessus » (ou parallèlement) des humains… Pour finir par une rencontre entre les deux mondes.

Le plus marquant dans ce livre, est de « plonger » dans la vie de la fourmilière, de les observer, de les percevoir et même de s’y attacher terriblement! C’est comme une expédition en immersion dans les entrailles de la terre en se miniaturisant. La fourmi dans la fourmilière est comme une hémoglobine dans le corps humain. Cela m’a amené bien sûr à la question existentielle: « l’homme serait-il aussi la cellule d’un autre corps gigantesque » ou bien, « notre planète est-elle un électron » et bien d’autres encore…?

On se rend compte que ce qu’on voit n’est pas forcément le plus important / évident ou « vivant », car « en-dessous » (ou au-dessus) de nous, il y a une vie et sous (sur) celle-ci encore une auxquelles nous ne pensons jamais parce que nous ne le voyons pas tout simplement… Ce livre nous pousse donc à voir le petit jusqu’à l’invisible (dont l’énergie ou le QI en chinois).

Cette lecture m’a fait regarder le monde avec de nouveaux yeux, peut-être un peu ceux d’une fourmi ? Il y a un grand message de RESPECT de la NATURE, une prise de CONSCIENCE de notre écosystème, de l’écologie et de la place de l’HOMME.

La prise de conscience passe aussi par une nouvelle façon de penser… Le défi est lancé « comment former 4 triangles équilatéraux avec 6 allumettes ? » Et pour le résoudre « il faut penser différemment, si on réfléchit comme on en a l’habitude on arrive à rien ! ». Ce livre a été en quelque sorte mon premier livre de développement personnel, car il m’a forcé à des questionnements et des remises en questions.

  • Alors, ma vie après les fourmis…

    Je me suis confirmée écologiste, j’ai observé le petit monde terrestre, je n’ai plus « écrasé » un être vivant (même minuscule), j’ai fait des études en lien avec la santé puis en lien avec « l’énergie », avec ce qui semble « caché », j’ai voyagé, j’ai exploré, j’ai bravé des interdits, j’ai vécu des expériences étranges (j’ai adoré ça!), j’ai fait du qi gong, du tai ji et de l’épée, j’ai « cherché à comprendre ce qui n’est pas évident », j’ai épousé un homme lié au chiffre 64;) j’ai eu des enfants, je me suis mise à aimer la Chine (puis à être fascinée par elle) et sa culture, j’ai testé plein d’expériences professionnelles, aujourd’hui je masse (avec tout ce que cela peut provoquer par le « saut de l’électron » !),  j’écris un roman secret (inspiré de ce livre et des films cités plus haut), je cultive ma « princesse » intérieure, je suis une guerrière, j’adore la vie !, tout est relatif et j’aime toujours passionnément la nature avec ses tout-petits, petits, moyens et grands habitants !

Plus tard, environ 20 ans après, le transurfing de Vadim Zeland (vu en conférence, un extra-terrestre passionnant !) est le deuxième livre qui a influencé le plus ma vie. J’en reparlerai pour une autre occasion. Masaru Emoto est une autre personne remplie de bienveillance qui a illuminé ma vie avec ses travaux sur l’eau. J’ai eu la chance d’assister à une de ses conférences avant son grand départ… Un simple homme pour un message d’amour universel.

Voilà, comment le monde de l’infiniment petit, ici les fourmis, peut nous révéler de grandes vérités…

Chers amiQI, revenez toujours à l’essentiel souvent caché dans votre coeur d’enfant…

Hélène, « amazing lady »

Extraits du livre les Fourmis:

« C’est à chacun de trouver seul son passage »

« Nous ne devons pas copier,

nous devons inventer nos propres solutions pour résoudre nos problèmes »

« Plus l’obstacle est élevé, plus il nous oblige à nous surpasser »

Bernard Werber

Les fourmis


Neuf à partir de: EUR 4,00 En stock

Une réflexion au sujet de « Le jour où…, cela a changé ma vie! »

  1. Ping : carnaval articles le jour ou...

Laisser un commentaire