Roman « Viens sur Mars, eux sont venus… » – Partie 1

Vous allez pouvoir commencer la lecture de cette histoire réelle, romancée, qui se passa dans le futur…

Aujourd’hui, le jour de la grande fête des « WU »:
Le VENDREDI 05/11 – 24 01 – AMAQI WU

Je vous ai compilé sur cette page, l’historique, la situation actuelle et les premiers chapitres du roman…

Bonne lecture, n’hésitez pas à participer si vous le souhaitez en commentant…

Hélène

Reprenons rapidement l’histoire des WU depuis l’an 20 16

Reprise d’un cours d’histoire de WU Li Zhou:

Je vous fournirai de nouveaux détails au cours du récit…

LE 21ÈME SIÈCLE EST CELUI DE « L’ASSOMBRISSEMENT DU MONDE »

20 16, année où la planète a commencé à consommer plus que ce qu’elle ne produisait. Des personnes émergent de cette société en sur-pollution, sur-production, sur-consommation et sur-population… Comme le grand sage Pierre Rabhi qui fait germer une nouvelle vision du monde, mais l’humanité n’est alors pas encore prête, la fleur éclora beaucoup plus tard!

20 60 – C’EST LA FRACTURE ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE AU NIVEAU MONDIALE…

Des désastres écologiques, naturels, des famines, des guerres (dont religieuses) recouvrent la planète Terre… L’humanité est en mode d’auto-destruction massive.

21 00 – HÉCATOMBE DÉMOGRAPHIQUE –

La population mondiale est réduite quasi de moitié en grande partie à cause d’une grande épidémie (le pic est culminant en mars 21 01) qui recouvre toute la planète et dont les hommes ignorent tout.

Changement des croyances et des religions qui n’attirent plus et laissent place à de nouveaux mouvements, de nouvelles pensées spirituelles. De plus en plus de personnes parlent des erreurs passées commises par l’Homme et un tournant vers la nature s’opère vraiment de la part de nombreux groupes de personnes. En particulier, l’énergie ou le « QI » sont de plus en plus explorés car on commence à intégrer leur similitude avec les religions. Si tout n’était en fait qu’une question d’esprit / d’énergie? 

La géographie change maintenant à vue d’oeil (sur une ou deux années), des milliers de personnes sont délocalisées, obligées de migrer, ce qui crée encore plus de frictions dans les peuples pour la plupart déjà à l’agonie… Les grands de ce monde ont de plus en plus de mal à tenir une « paix sociale » et certains disparaissent mystérieusement… 

21 50 – GRAND SOULÈVEMENT SOCIAL MONDIAL CONTRE LES DIRIGEANTS, LE PEUPLE VEUT REPRENDRE LE POUVOIR DE DÉCISION ET VEUT CRÉER UN CONSEIL MONDIAL.

Une grande révolte éclate de tous les peuples contre les personnes dominantes qui régissent le monde et qui selon la majorité le régissent mal! Cela va accentuer encore les pertes en hommes, car cette « révolution » ressemble à un grand mouvement de foule, une grande guerre mondiale (civile) et la folie s’emparant des hommes entraine des actions irréfléchies et souvent d’une grande cruauté. Commence alors une véritable « purge » des dominants. Laissant le monde s’auto-gérer de plus en plus, ce qui n’est pas forcément mieux dans quelques parties de la planète… Le Bouthan s’en sort pour le mieux et reçoit de plus en plus d’adeptes qui souhaitent s’y installer. Ce pays est l’exemple de réussite dans le monde, il sera le berceau de la civilisation WU

22 00 – PRISES DE CONSCIENCE – LES SAGES ET LE QI

La population ne diminue plus mais elle a atteint un niveau très bas jamais connu auparavant  – Cela permet aux nouveaux peuples émergents de penser l’avenir et le progrès de manière différente. Ils veulent éviter les erreurs des derniers siècles passés… Chacun s’organise en autarcie chez soi (il n’y a plus de président ou de grand dirigeant, le pouvoir est partagé), les pays et les frontières ont commencé à disparaître depuis la purge des « dominants ». De nouveaux « groupes d’individus » apparaissent à la place avec une nouvelle organisation beaucoup plus centrée sur des petites zones géographiques. Certains sages « dirigent » les peuples dans leurs réflexions. Ils sont en quelque sorte les ancêtres des WU. Les sages se tournent vers la philosophie asiatique, ils y trouvent l’équilibre pour leur nouveau mode de vie proche de la nature.

Disparition totale des religions (et parfois par interdictions) – il ne s’agit plus que de spiritualité… d’énergie ou de QI.

Le chinois est de plus en plus appris et enseigné chez les « sages » car pour eux cette langue est remplie de philosophie et d’arts qu’il faut sauvegarder (et qui commençaient à disparaître du globe). L’anglais reste cependant la première langue officielle sur pratiquement toute la planète. Des tensions commencent à émerger sur le choix des langues officielles, les groupes qui suivent les « sages » se mettent tous progressivement au chinois alors que d’autres groupes trouvent cela « arriéré » et revendiquent l’anglais en langue unique.

22 25 – EVOLUTION – CYCLE DES 5 ELEMENTS – QI – NOUVEL ENSEIGNEMENT

Les « nouveaux groupes d’humains » s’organisent tant bien que mal, certains s’orientent totalement vers la nature, le cycle des 5 éléments et le QI alors que d’autres pensent qu’il faut poursuivre les recherches technologiques pour « mieux vivre ». Dans tout système vivant, l’homme prend conscience que tout est un équilibre de YIN et de YANG… De paix et de guerres, d’amour et de haine, de filles et de garçons, de jeunes et de vieux, de terre et d’océan… Et que finalement l’homme ne peut vivre qu’avec ces différences et cette forme de « déséquilibre », comme un vélo qui pédale et qui tient debout qu’à l’aide des forces qui s’opposent… Ce sont les prémices de deux sociétés émergentes qui apparaissent: les pré-WU (nommés les « illuminés » par les futurs prorobots) et les pré-PROROBOTS ou P.R

Les « savants-sages », en majorité des femmes, se réunissent entre eux après consultation de leurs peuples respectifs et prennent des décisions pour le bien de tous et de la planète. Ils discutent des nouvelles solutions découvertes pour la culture bio, l’assainissement de l’eau, l’éducation, etc. En 22 25 est créée l’ancêtre de l’ école WU. Une femme savante et sage est à l’origine de cet enseignement: Amijia, dont les origines chinoises se manifestent à son physique. L’anglais est la langue officielle parlée dans les réunions mais la première langue enseignée dans ces nouveaux groupes est le chinois. Ces écoles sont une « école de la vie » avec une formation poussée à certains arts chinois: calligraphie, arts martiaux et surtout exploration du QI! On y enseigne la méditation, des thérapies naturelles, les communications nouvelles (animales, par fluides, télépathie…) et le respect de la terre-mère!

22 50 – RENOUVEAU – CROYANCES ÉMERGENTES ET PREMIÈRES PERSONNES « ÉVOLUÉES »

Les personnes évoluées sont celles qui ont suivi l’enseignement spécialisé en QI mis en place en 22 25. La WU-school (ce nom est donné en 23 92) a beaucoup évolué en 25 ans, les premiers disciples sont devenus pour certains à leur majorité des maîtres et ils apportent sans cesse des améliorations à leur système. 

Les deux formes de groupes sont maintenant bien distinctes:                                             

  • ceux qui vivent totalement dans le monde naturel grâce à lui et en le respectant profondément. 
  • ceux qui souhaitent développer les technologies de pointe et rêvent de quitter la planète terre pour aller explorer l’espace et peut-être s’installer sur Mars! 

Chaque groupe avance très vite et progresse dans sa quête, mais en…

23 00 – FRACTURE LITTÉRALE DE LA TERRE!

Il se produit une grande catastrophe naturelle qui bouleverse toute la planète et crée un « nouveau monde »… 

Par exemple anciennement « la France » se retrouve séparée de l’ancienne terre « d’Espagne » par un nouveau grand courant qui passe aux pieds des Pyrénées Atlantiques (renommées les Pyrénées atlantiméditéranéennes) côté français. Ce nouveau passage va modifier la faune, la flore aquatique et terrestre aux abords… La Corse et la Sardaigne n’ont que quelques points culminants qui émergent de l’oéamer. En Allemagne le centre et le nord sont préservés mais l’Angleterre par exemple est quasi totalement submergée, des milliers d’îles ont été englouties avec leurs populations respectives. Toutes les côtes de tous les pays ont été touchées plus ou moins brutalement et cela a effacé grand nombre de richesses qui étaient attroupées au bord des côtes voir sur l’eau depuis plusieurs décennies… De nouvelles zones « riches » vont se redessiner car l’eau (océans, oceamer ou mer) est toujours une source intéressante dans le développement et la survie des espèces! L’eau c’est bien la VIE!! Tout est à restructurer, la « fracture » ayant presque tout démoli sur la planète. Ce fut comme un gigantesque tremblement de terre qui secoua toute la terre en épargnant aucune zone. Jamais d’explication concrète n’a pu être donnée à ce phénomène…

Ensuite, les mois qui suivirent cette « fracture terrestre », une épidémie apparut rappelant étonnamment celle de 21 01 avec des symptômes identiques en particulier la perte totale des 5 sens. Elle fut donc nommée la maladie « NO-SENS ».

Par contre, à ce moment, la planète ne souffre plus d’aucunes pollutions, c’est un point positif au milieu du désastre...

23 50 – AVANCÉES TECHNOLOGIQUES MAJEURES ET CONNAISSANCES DES RESSOURCES NATURELLES

Suite au désastre de 23 00, les deux groupes distincts pré-WU et pré-PROROBOTS persuadés chacun de leur côté du bien fondé de leurs idées continuent leurs progrès respectifs. Les pré-PR atteignent un niveau technologique incroyable en puisant un peu des connaissances des WU (un peu de YIN dans le YANG) et les pré-WU de leur côté peuvent vivre aujourd’hui totalement en symbiose avec la nature et leur environnement (tout en utilisant quelques découvertes des pré-PR qui sont respectueuses de la nature, la protègent et qui peuvent les aider).

05/11, 23 91 –  ***Annonce de la femme sage et savante AMAQI (femme qui a disparu et jamais retrouvée…): « La prophétie WU ». Ce sont essentiellement des femmes qui la prirent au sérieux et elles commencèrent à se réunir, et lancèrent le véritable mouvement WU*… 

*WU est choisi pour sa signification: 5 en chinois car leur mouvement est directement issu de la métaphysique chinoise et du cycle naturel des 5 éléments…

24 00

ET AUJOURD’HUI… LE VENDREDI 05/11, 24 01 C’EST LA FÊTE DE L’AMAQI WU / FORCE SPIRITUELLE DES WU (EN MÉMOIRE DE LA FEMME SAGE ET SAVANTE PROPHÈTE)

Ce jour honore entre autres les 5 vertus universelles: amour, bonté, justice, vérité et sagesse… et l’éternelle « TERRE-MERE »

24 01

***PROPHETIE des WU annoncée par la femme sage et savante:

« AVANT LE 05/11, 24 25  il faut découvrir le LIEN qui unit les 5 éléments, dans le macrocosme et le microcosme, l’humanité et son écosystème devront et ainsi la dislocation de tous les éléments éviter »

« Dieu » ou QI serait un mélange de Yin et de Yang. Le « Dieu » WU est représenté par le Tai ji… La voie du Tao est leur quête dans le but de sauver leur « Terre-mère » et l’humanité.

Vous allez découvrir maintenant le monde actuel des WU…

Ce chapitre permet de comprendre l’univers du roman « viens sur Mars, eux sont venus… » et peut-être de vous donner envie de le lire si vous n’avez pas encore craqué!

Au fait, si vous lisez ce roman, savez-vous pourquoi? Posez-vous la question… Car rien n’arrive par hasard!

Si vous lisez ce genre de roman vous êtes un peu entrés dans la « lumière », seriez-vous des « illuminés »? vous faites alors partie des précurseurs, vous êtes peut-être des « pré-WU »!!

« Du chaos, naissent les étoiles » Charlie Chaplin

Voici le système mis en place par les WU*:

Nous sommes actuellement en 24 01, début décembre. C’est la « saison bleue ou noire »…On se couche tôt et on se lève tard si on le peut! La période actuelle en FENG-SHUI est la 8 (jusqu’en 24 43) – Le « 5 jaune » se situe au NE3. Donc cette zone de la city est cette année totalement en « jachère » car il ne faut pas la déranger! De plus on évite de lui tourner le dos et on y a placé le traitement METAL adéquate: un grand dôme. July (un des personnages principaux) évite particulièrement cette zone! Le Sud (ne pas être dos à cette direction) et le SO3 (se mettre dos à cette direction) sont aussi les mauvaises orientations de l’année.

Le grand mouvement des WU est né 10 ans auparavant, en 23 91 avec la prophétie… Chapitre 1/ Ce sont essentiellement des femmes au début qui en ont été les initiatrices. C’est un mouvement à tendance YIN, pour sauver la terre-mère.  

Que signifie le mot WU?

Il était 5 fois, « Wu », 5 continents, 5 éléments, une succession des 5 vertus, 5 branches yin et 5 branches yang, 5 doigts, 5 extrémités, 4 saisons + 1, 5 saveurs, 5 sens, 5 organes yin…

WU* = 5   – A l’origine était écrit en forme de croix avec un trait en haut et un trait en bas de celle-ci… Dans sa forme de chiffre, serait l’union d’un homme ou YANG: 1/2 carré et d’une femme, YIN: 1/2 cercle.

Le CHIFFRE 5 est associé aux phénomènes terrestres / Homme (le 6 aux phénomènes du ciel / Dieux)

Théorie des 5 éléments – Je ne vais pas revenir dessus, si vous avez besoin de mieux la comprendre je vous conseille d’aller sur le blog et de visualiser les vidéos, de faire vos propres recherches ou de me poser des questions dans les commentaires ci-dessous…

Vous l’aurez compris, tout le roman est basé sur la théorie chinoise des 5* mouvements, ou éléments pour les occidentaux du 21ème siècle, « revisitée » par moi-même: 5 mouvements de la vie

EAU – Vie embryonnaire et foetale //

BOIS – croissance exponentielle du foetus – progression dans la vie //

FEU – naissance, éveil dans la lumière – vie épanouie //

TERRE – la vie humaine en milieu amniotique puis vie terrienne, aérienne //

METAL – vers la fin de la vie et passage vers la mort ou séparation corps-esprit // retour au départ…?

…EAU??? L’intrigue du roman se situe entre deux eaux…

Parlons un peu des origines de cette théorie: il y a bien longtemps… Au commencement, le taiji (yin/yang) et le livre (de divination): le yi king, sur des mutations (transformations, mouvements), qui exprime les différentes phases du yin et du yang sous la forme de 64 hexagrammes. Le maître Zou Yan (il était alors vénéré et respecté) issu de « l’école naturaliste », faisait des prémonitions et il disait que les 5 éléments (chaque chef était incarné par un élément comme l’empereur jaune) doivent se conquérir ou s’engendrer les uns les autres dans un ordre déterminé. Cette théorie est donc restée empreinte d’une forme « politique ». Il y a la mère de l’empereur (bois), l’empereur (feu), le ministre (terre) qui doit contrôler avec fermeté et sans tyrannie l’ennemi vaincu (le métal) et le conseiller de l’empereur qui atténue son autorité excessive (eau).

Par exemple, quand les fourmis et les vers de terre sortaient plus gros que la normale de la terre, cela signifiait que l’élément terre était en croissance -> d’où un futur dirigeant (empereur jaune) de cet élément en croissance: terre (couleur jaune).

je vous conseille un livre excellent, sous forme de BD, édition les livres du dauphin Beijing, que je conseille aussi aux enfants: le Huang Di Nei Jing ou classique de la médecine interne de l’empereur jaune. Une bible de BON SENS!

Plus tard, les chinois ont procédé à une classification de toutes les manifestations naturelles dans cette théorie des 5 mouvements.

GEOPOLITIQUE

Sur Mars un monde idyllique serait sur le point de voir le jour (créé par les Prorobots)… les WU n’ont pas beaucoup d’informations sur l’avancée du projet car pour eux il est d’abord essentiel de sauver la planète terre!

Sur Terre, il y a deux visions du monde qui s’affrontent: les « non-évolués » (appelés ainsi par les wu) ou pro-robots / P.R. et les WU (plutôt traités d’illuminés par les autres!). Les idéaux sont opposés. Les WU prônent un monde basé sur les lois naturelles, les relations, le partage et le respect de la terre-mère, alors que les autres sont restés assez individualistes et préfèrent le progrès à l’extrême, l’hypertechnologie du monde et cherchent à explorer l’espace pour fuir la Terre.

Les 2 souhaitent bien sûr les meilleures terres ici bas, surtout pour l’approvisionnement en eau!

Pendant que les hommes s’agitent, la nature se rebelle aussi et perd parfois tout contrôle depuis plus de trois siècles… En 24 01, les éléments ne s’auto-contrôlent plus correctement entre eux, tout semble par moment se « disloquer » (en particulier dans les saisons). Comme nous avons vu au début, les WU sont persuadés qu’une solution existe (confortés par la prophétie) pour sauver la planète et l’humanité « terrienne »; alors que les autres, les « pro-robots » pensent qu’il faut absolument fuir la terre et s’installer ailleurs, comme sur Mars. Ou re-créer un nouveau monde technologique sur terre?

Les humains se sont organisés en micro-sociétés indépendantes les unes des autres réparties sur les 5 continents. Deux types de cities existent:

  • Celles des WU sont « naturelles », elles établissent des liens entre elles, plus basés sur la télépathie, signaux, lianes végétales, courants d’eau, etc…
  • Celles des pro-robots, ultra modernes reliées entre elles par des voies de communication ultra perfectionnées.

Il est de bon ton d’espionner de chaque côté et finalement les 2 partis essaient de puiser le meilleur chez l’un et chez l’autre. Leur divergence n’est peut-être pas si grande!

Cependant il existe réellement des tensions ou rivalités entre les 2 mondes. Les prorobots sont plutôt violents et n’hésitent pas parfois à attaquer les WU dans le but de les « redresser », ils ont une tendance YANG. Les WU sont pacifistes, ils pensent qu’il faut obtenir les choses par la communication et la diplomatie. Ils savent qu’ils jouiront d’une vie harmonieuse s’ils respectent aussi la vie des autres. Leur tendance est plutôt YIN…

COMMUNICATION

5 langues sont parlées dans le « Grand monde », voir histoire du grand monde ci-dessus… Ce sont dans l’ordre d’apprentissage pour les WU: le chinois (bois), l’espagnol (feu), le portugais (terre), l’anglais (métal) et le russe (eau). Puis ceux qui connaissent et maitrisent ces 5 langues apprennent une ou plusieurs langues anciennes: français, allemand, italien, etc…

Le chinois est la première étudiée par les WU aujourd’hui, c’est celle qu’entendent les bébés à leur naissance… Il y a 40 000 caractères dans la langue, 6000 de base sont nécessaires et 3000 suffisent pour lire des textes de la vie courante. Cette langue a été choisie comme initiatrice car demandant un effort d’imagination, une forme artistique et qui stimule bien le bébé pendant ses premiers mois de vie (période la plus propice à l’apprentissage d’une langue). Les prorobots apprennent d’abord l’anglais puis l’espagnol (les « espions » apprennent le chinois en second) et parfois les autres langues.

L’anglais reste la langue « universelle », celle parlée quand tous les terriens se retrouvent. Il est enseigné dès l’âge de 4 ans chez les WU après l’espagnol (à 2 ans) et le portugais (à 3 ans).

Pour communiquer entre eux à distance, les WU ont mis au point le système « ALEAU » basé sur l’eau. Via les cellules d’eau et les ondes électromagnétiques, ce système avait commencé à être mis au point au 21ème siècle par le Dr Luc Montagnier (ayant repris les études de divers chercheurs tel que celles du Dr Jacques Benveniste) – Aujourd’hui le système fonctionne très bien avec le système d’énergie solaire et un petit écran très plat et souple placé sur le bras avec des capteurs reliés aux autres capteurs dont les informations sont enregistrées.

Les WU développent ensuite pendant 5 à 10 ans « l’extra-communication » avec les animaux, insectes, végétaux, tellurienne, par ondes aquatiques, etc…)

Alors que les pro-robots perfectionnent la communication inter-robotique. Des bruits courent qu’ils auraient détecté un message venant de l’espace… A suivre!

La « voix du TAO » n’existe pas encore dans le grand monde, un groupe d’individus essaie cependant de trouver cette voie médiane entre WU et pro-robots… les nouveaux « SAGES »?

ALIMENTATION / agriculture

Le repas des WU est apprécié autour d’une table ronde tournante (sens des aiguilles d’une montre) avec les 5 éléments représentés, 5 saveurs, 5 textures, 5 couleurs… Au centre des tables: un mandala… La table n’est pas très haute, l’assise se fait sur de gros coussins.

La viande est consommée une fois par semaine (si celle-ci a été chassée dans le respect), le poisson deux fois par semaine, graines, racines, plantes, végétaux, fruits, légumes représentent la majorité de l’alimentation. Tout est BIO!

Les pro-robots sont très mal alimentés en qualité mais pas en quantité (ils en ont peu conscience, pour eux tout cela n’est pas si important!), leurs aliments sont bourrés de nanoparticules…

Le Grand monde a découvert de nouveaux modes de culture avec très peu d’eau nécessaire et utilise l’énergie solaire en captant les rayons du soleil de manière très ciblée.

L’eau est très respectée et sacrée pour les WU. D’autant plus que certaines personnes comme les éléments eau dominants sont capables de rester des mois ou des années en « jeûne » juste en buvant. Elle est traitée avec grand soin par les WU qui utilisent des systèmes naturels de filtration (par différentes couches minérales et végétales recréées artificiellement), Ultra Violet, vibrations « positives » mais aussi des techniques télépathiques ou de traitement « homéopathiques » remontant aux anciennes découvertes sur la mémoire de l’eau de Masaru Emoto… Les polluants ne sont plus utilisés.

Les pro-robots continuent de « traiter » l’eau chimiquement car ils craignent beaucoup les maladies de par leur fragilité physique (liée en grande partie à une mauvaise hygiène de vie) et ne croient pas en toutes ces techniques farfelues des WU. Ils ne croient que ce qu’ils voient, c’est à dire les résultats d’analyses ultra-précises: 0 traces de microbes, bactéries, virus…

Aliments bannis par les WU suite aux conseils du « Savant-sage Joyeux » du 21ème siècle:

  • Produits laitiers de la vache « industrielle »
  • Liquides autres que soupes, jus fibreux, laits végétaux et eau
  • Sucre raffiné
  • Produits industriels (des pro-robots)
  • Animaux d’élevages industriels non respectueux de l’animal et de la terre-mère
  • Produits non locaux
  • Les fruits et légumes qui ne sont pas de saison
  • Produits au contact de pesticides, produits chimiques…
  • Produits transformés abusivement
  • Produits issus d’une production non respectueuse de la terre-mère

Par exemple, pour être en bonne santé en cette période hivernale, dîner tôt très léger pour pouvoir se coucher plus tôt et se lever le matin « léger »…

SANTE

Les maladies sont toujours présentes dans le « Grand monde ». En particulier chez les pro-robots qui ont développé de grandes résistances à l’utilisation de médicaments chimiques. Mais leur découvertes sont aussi exceptionnelles en matière de santé. Leur niveau de chirurgie est excellent ainsi que les moyens d’investigation et de traitement par appareils robotiques ultra-performants.

Cependant les voyages de certains terriens (les P.R.) dans l’espace en particulier sur Mars ont entrainé l’apparition de nouvelles maladies dont une très grave: le NO-SENS liée à un « pervers extra-terrestre » (le mot pervers a été repris de la médecine chinoise pour nommer l’agent responsable de la maladie). Cette maladie entraîne la perte de tous les sens chez l’être humain et il semblerait qu’elle touche aussi maintenant les animaux (pour ce qui est du monde végétal pour l’instant il semble protégé…).

WU – Importance des relations inter-wu pour se transmettre entre eux les bonnes énergies nécessaires ou en manque. Elles s’effectuent selon les cycles d’engendrement, de contrôle, de domination ou de retournement: selon le cycle naturel des 5 éléments. Pour cela ils utilisent la méditation, la télépathie, le toucher…

Une personne « bois » peut soigner un « feu » ou une personne « terre » pourrait calmer une personne « eau »… Tempérer une énergie trop forte par un élément: utiliser le cycle apaisant exemple: le feu apaise (épuise) le bois, le bois apaise l’eau, l’eau apaise le métal, le métal apaise la terre et la terre apaise le feu. Système de compatibilités rappelant le système sanguin…

La place de la nature et des éléments dans les thérapies est énorme:

  • Bois – les Animaux – thérapie: chaque WU a son animal (les pro-robots ont quant à eux leur petit robot personnel, parfois un véritable clone qui peut leur remplacer rapidement leur main, pied ou autre partie si besoin! ). Il existe aussi la thérapie de « l’arbre », des forêts, des plantes: pharmacopée, phytothérapie, la chrorophylthérapie, etc… Chaque famille WU a chez elle un jardin botanique agrémenté des plantes médicinales essentielles et certaines spécifiques à chaque membre de la famille.
  • Le feu – apithérapie – moxas – feu – braises – luminothérapie…
  • La terre: « Terrehappy« 

La santé de la terre-mère et la leur sont totalement liées. Toute la nature: végétaux, minéraux, eau…, en tant que « matière vivante » est totalement respectée sur la planète. Contacts à la terre, enveloppements de boue très courants, capter les messages de la terre émis par des ondes telluriques…

  • Le métal: acupuncture, pierres chaudes, précieuses…
  • L’eau aussi est un vecteur de santé très puissant à condition que la qualité soit bonne – par exemple, la balnéo-foeto-thérapie

C’est un plongeon dans la vie foetale, dans un grand bain d’eau dans les conditions « amniotiques » en mouvement et utilisation d’une eau de Quinton, de source, de rivière ou de mer.

La bioénergétique utilisant l’eau comme vecteur de test (allergies, intolérances ou incompatibilités) et de thérapie.

la très ancienne médecine traditionnelle chinoise a une place essentielle pour les WU:

  • Ventouses
  • Massages – tuina
  • Diététique
  • acupuncture

Autres méthodes courantes:

  • Méditation
  • Magnétisme
  • Chromothérapie / luminothérapie
  • Arthérapie
  • Musicothérapie – sons, dongs…Relaxation profonde par infiltration du son dans tout le corps – apporte la paix, sérénité et libère des émotions pesantes
  • Psychothérapie
  • Hypnose

La nature apporte aussi son lot de maladies, par les animaux, végétaux, eau, insectes…

Tous les samedis matins, les WU se réunissent sur la grande place centrale carrée pour échanger verbalement ou énergétiquement. A partir de 8h jusqu’à midi, toutes les personnes le désirant se retrouvent ensemble… Tout d’abord, la plupart rendent visite à leur « binôme animal » qui les accompagne souvent au rassemblement. Une séance de méditation est proposée, ou des transferts d’énergie si il y a besoin (en particulier lorsqu’un problème de santé émerge chez l’un d’eux), un cours de qi gong, de kung fu ou de tai ji…

Avancées technologiques pour les pro-robots:

  • Ils utilisent beaucoup la chirurgie de pointe à l’aide de robots très précis, autonomes et ultra-perfectionnés.
  • Les drones sont ultra-développés: « HelpGenez », ils permettent même d’opérer sur place la personne! Certains sont sauveteurs en mer, en montagne, d’autres sont pharmaciens…
  • Ils reçoivent dans leur « cellule » (maison) leur perfusion intra-veineuse (par un cathéter placé à vie) pour leur apports conseillés de vitamines, oligo-éléments, acides aminés etc…

SPORT

Les arts martiaux sont pratiqués par tous les WU: qi gong, épée, éventail, tai ji, kung fu, etc… Mais aussi la natation, le « vol oiseau », le vélo producteur d’énergie, l’acrobranche (avec les grands concours de sauts inter-arbres), etc…

Les pro-robots utilisent toutes sortes de machines pour se « renforcer » musculairement.

POLITIQUE

WU – il y a 5 Chefs Wupanqi dans chaque Wucity – avec un représentant de chaque élément, l’élément terre servant de médiateur, d’harmoniseur.

Dans les assemblées, il y a toujours des représentants de tous les éléments et de tous les âges de la vie: enfants de 5 à 15 ans, adolescents, jeunes adultes, adultes, personnes mûres, personnes sages (au-dessus de 64 ans), personnes proches de la « séparation » ou fin de vie.

Les consultations en réunion ont lieu toutes les semaines, le vendredi, pour les Wupanqi, et 1 fois par mois c’est l’assemblée générale de la city qui se retrouve pour évoquer les problèmes courants et les évènements positifs aussi à préserver. Parfois il y a des assemblées exceptionnelles en cas d’urgence en particulier les assemblées inter-cities-wu (par visio conférence). Des assemblées publiques animées par les 5 chefs Wupanqi (harmonisation par chef Wupanqi terre) pour le bien-être et le bon maintien des relations ont lieu le samedi matin de 8h à midi. A cette occasion, a lieu aussi le bilan de groupe.

Les P.R. ont un chef mondial pour toutes les cities P.R., un sous-chef et un chef par city.

Le « Grand monde » est d’accord sur un point: 2 enfants maximum sont autorisés par famille « choix du TAO »: garçon et fille. Depuis « les grandes tragédies » passées (nous les verrons en cours d’histoire à la wu school), le maintien d’une population harmonieuse par sa quantité est impératif. Les familles WU et P.R. sont donc composées au plus de 8 membres avec chacun son binôme animal ou robot personnel. Parfois on peut voir jusqu’à 12 membres dans une cellule (2 animaux ou 2 robots pour chaque membre)!

SECURITE 

Une surveillance est propre aux WU. Celle-ci est basée sur la confiance et l’entraide. Si quelqu’un sent qu’il peut commettre une erreur il s’auto-présente au conseil de sécurité et reçoit de l’aide dans des structures de « redirection positive ». Pour la sécurité « vitale » en cas de gros pépin, ils se retrouvent tous si possible dans le noyau de la city, sous la place centrale carrée. Les problèmes autres sont réglés par la force d’intention du QI…

Tous les humains qui l’acceptent sont fichés biométriquement par les pro-robots (nom, yeux, ADN, groupe sanguin, rhésus, élément pour les wu, filiation, adresses, bio-localisations, empreintes, fiche scaniris…). La plupart des WU refusent ce système et ne peuvent donc jamais sortir de leur zone au risque d’être arrêtés par les pro-robots et mis en « centre de redressement » pour un temps indéterminé… Ceux-là utilisent une arme fatale qui n’est pas visible ni audible pour l’humain, elle s’utilise à l’aide de lunettes spéciales (viseur) et grâce à un système d’ondes qui ciblent le coeur humain en envoyant une décharge de puissance variable pouvant entrainer la mort.

SPIRITUALITE

Pour les WU les croyances ancestrales sont dans le bon sens et au plus proche de l’essence originelle. Ils vouent un certain culte aux énergies naturelles: le soleil (feu) comme les Incas (Inti) ou les égyptiens. La force du soleil est nommée « INQI ». La couleur rouge liée au feu a gardé son sens de chance et de prospérité. La force contraire est l’eau, elle est nommée « NAQI » c’est elle qui permet de réguler la force yang du feu.

Confucius est redevenu un maître pour tous et ses principes sont étudiés avec attention. Il en va de même pour Lao Tseu et d’autres maîtres anciens, chinois pour la plupart…

La voie du Tao est la voie du bon sens

Le bilan personnel de vie est inculqué aux enfants dès l’âge de 7 ans s’ils se sentent prêts. Ils sont initiés, guidés dans leur démarche personnelle de progression. A partir de ses 10 ans, l’enfant intégrera le progrès de son entourage au sien car pour évoluer soi-même il faut aussi penser à aider les autres dans leur évolution positive…

Pour la majorité des pro-robots cela n’a justement aucun sens! Mais certain ont développé des croyances comme par exemple que la terre serait la boule de jeu d’un grand personnage (plus proche du robot!) et qu’eux-mêmes seraient peut-être leur marionnette?

TRANSPORTS WU

Les WU peuvent sembler assez archaïques…Ils utilisent des aérobus comme de grands oiseaux qui planent par courants thermiques, solaires. L’envol se fait par un système reprenant l’antique procédé de la « catapulte ». Il existe des chemins sous terre partant du centre, du noyau de la city WU et s’étendant comme les rayons du soleil ou les axones nerveux vers la périphérie (même vers l’océan). Cependant encore une fois, les animaux ont repris une place importante dans ce domaine aussi. Les chevaux et les serpilles géantes (animal créé 1 siècle auparavant par génie génétique), ainsi nommées pour leur déplacement ressemblant à celui des serpents mais d’aspect proche de la chenille, sont souvent utilisés pour divers déplacements. Enfin ils ont développé en partie par espionnage des PR, des « ailes » artificielles très proches de l’état naturel leur permettant essentiellement de planer sur des dizaines de kilomètres comme les grands rapaces. Ces ailes sont utilisées dans les cities pour les départs en hauteur puis en expédition (ceci reste exceptionnel!).

Les pro-robots: ont mis au point des vaisseaux ultra-perfectionnés, silencieux et très rapides. Ils survolent très souvent les cities WU.

Plus de pollution, plus de bruit, juste un léger souffle plane dans les cities WU…

HABITAT

Totalement régi par les lois naturelles: appelé autrefois le feng-shui, vastu ou éco-habitat

Le feng-shui d’origine est mis en avant: ce sont surtout les formes qui sont étudiées (montagnes et cours d’eau…).

Les « étoiles volantes » (feng-shui) sont utilisées dans chaque cellule mais aussi dans la ville, dans le grand monde et dans le cosmos…

Chacun utilise également son chiffre kua ou gua pour bien s’orienter (au travail, dans sa chambre et dans diverses activités). 

Les BAZI joue un rôle très important dans la vie des WU, puisque c’est grâce à eux que l’élément principal est mis en évidence. Cet élément influencera toute la vie des WU, leurs études et leur rôle dans la société. Car il n’y a pas de hasard, si une personne est née tel jour, à telle heure, cela a une signification et il est important de la comprendre pour puiser tout le potentiel de la personne.

La grande wu city européenne est proche de l’océan (production d’énergie par l’eau qui bouge) et de la montagne car l’eau y est plus pure. Autrefois les villes établies par là s’appelaient Biarritz, Bayonne, Hendaye… En réalité comme la physionomie des côtes a changé, la city est en réalité un peu reculée du fait que le niveau de l’océan soit monté.

Les « maisons » adoptent différentes formes (en fonction de l’élément favorisé): dans les arbres, en bois, bambou, en pyramides, en terre cuite, cubiques,en bulles ou rondes avec des liserés métalliques et en forme de vague ou ondulées…

ECOLOGIE / Traitement des déchets

Les WU utilisent des récipients issus de la nature: bambou, tiges, tronc d’arbre, etc… Le plastique a totalement disparu de la planète après le « grand nettoyage » (nous verrons cela au cours du roman…). Les peaux des animaux décédés ou mangés sont récupérées, tout est utilisé. Tous les déchets sont quasiment organiques et bio.

La surproduction, la surpopulation, la surpollution et la surconsommation ont disparu chez les WU.

les pro-robots continuent de consommer comme bon leur semble. Ils évacuent ensuite les déchets dans l’espace ou utilisent des moyens de destruction sévère dans de grandes zones pour déchets non éjectables.

ANIMAUX

Ils occupent une place prépondérante chez les WU, au même niveau que l’humain. Bien évidemment certaines plages sont interdites aux chiens mais aussi aux hommes… En fait la généralité est plutôt, ce qui est autorisé pour l’homme l’est naturellement pour l’animal! D’autant plus que chaque WU a son binôme animal avec qui il vit en quasi symbiose

Ils occupent divers rôles dans la société WU et plus particulièrement: pour les soins, les prévisions (séisme, météo, maladies, présages…), pour aider aux travaux manuels, transports, etc…

Malheureusement certains animaux très dangereux ont aussi été créés suite à la folie de certains hommes, au cours du 22 et 23ème siècle, par diverses manipulations génétiques. Certains animaux sont élevés pour sécuriser la city. Il y a une espèce de chiens dangereux: « les dogkillers »; mais en contre partie, il y a aussi les « dogprotects ». Des espèces d’insectes sont « robotisées », ils arrivent à se reproduire et parfois à s’introduire dans le corps humain créant d’énormes dégâts!

EDUCATION

Les bébés WU restent à la crèche tous ensemble de 0 à 2 ans en journée, parfois la nuit quand les parents doivent s’absenter… Certaines femmes ont choisi d’être nourrices, la plupart des mères allaitent cependant leur enfant le plus longtemps possible.

Un enfant WU rentre à « l’école, la WU SCHOOL » à l’âge de 2 ans. Jusqu’à ses 5 ans, il reçoit toutes sortes de stimulations et d’énergies et détermine son élément dominant avec lequel il se sent le plus à l’aise (celui-ci est conforté par les BAZI dans 99,99% des cas). De 5 à 10 ans il perfectionne la maîtrise de son énergie personnelle, c’est alors un « WU évolué« , puis l’enfant accède au W.I.B.B. WU institute Big Bang. A partir de 10 ans, l’enfant wu « s’extériorise », retourne vers les autres éléments pour continuer son apprentissage et la maîtrise de toutes les énergies. Enfin un WU évolué de haut niveau a une grande maîtrise de toutes les forces de l’énergie c’est alors un W.I.P. Wu Intelligentsia Personality (atteint entre 18 et 20 ans mais continuent leur travail d’apprentissage, d’évolution et de perfectionnement toute leur vie!).

Voir COMMUNICATION*

Défaut du système: trop de WU spécialisés dans un élément, manque de W.I.P. pour l’enseignement dans les WIBB

L’enseignement dit « évolué » a été mis en place en 22 25 sous l’impulsion d’une « femme sage », Amijia, qui maîtrisait la force du qi et tous les éléments. Une personne « évoluée » est celle qui a suivi cet enseignement spécialisé en qi.

Toutes les méthodes visuelles, auditives, kinesthésiques, médiumniques, par « ingestion » de certains aliments ou d’eau « chargée », mixtes et mélangées sont mises à profit chez les WU.

HISTOIRE Suivez le cours de Wu LI Zhou ci-dessus…

ACADEMIE SECRETE de RECHERCHE des WU pour une vision future…

La WUQI, elle est secrète… Désolée!

Et l’ARGENT dans tout ça!? Plus d’importance! Une nouvelle énergie est là, beaucoup plus puissante et plus précieuse…

1 / La prophétie des WU et fête d’amaqi wu

« Finalement, quel est le but du voyage? » …

…demande, en apesanteur, la prosavante et rayonnante WU Li zhou

July répond d’un ton sûr et mélodieux, dévoilant encore une fois son élément FEU dominant: « pour goûter à la joie de découvrir de beaux endroits? ». WU Li Zhou, comme d’habitude, sourit à July. Les jeunes évolués ne peuvent se fier à son sourire permanent. Mais déjà la sonnerie de midi retentit, laissant s’échapper un joyeux flot d’enfants chantonnants comme une nuée de pinsons… July reste dans la classe, elle brûle d’envie de poser une question à sa professeur de renommée internationale. Celle-ci toujours souriante et montrant une certaine excitation, vient, en un éclair, d’effacer le cours et la date du jour:

le VENDREDI 05/11 – 24 01 – fête de l’amaqi WU** 

10 ans auparavant (05/11 – 23 91), 4 mois avant la naissance de July, une femme « sage et savante »: AMAQI, annonça la « WU prophétie » (c’est ainsi qu’elle la nomma) à la face du monde. Peu de temps après, cette femme disparut et on ne retrouva jamais son corps (ce qui n’est pas normal dans ce monde où tout est fiché!)… Cependant sa prophétie fut prise très au sérieux par un groupe d’individus, essentiellement des femmes et futurs WU. Ce jour du 05/11 – 23 91, le grand mouvement des WU* était donc né. Il survécut, prospéra au cours de ces 10 dernières années et atteignait maintenant son apogée.

Mais le mystère demeure toujours…

Quelle est cette prophétie? July se la récite pour la énième fois, espérant toujours trouver un début de solution: 

« Avant le vendredi 05/11 – 24 25 (dans 24 ans maintenant), découvrir le LIEN qui unit les 5 éléments, dans le macrocosme et le microcosme, l’humanité et son écosystème devront et ainsi la dislocation de tous les éléments éviter »

Accompagnée de cette annonce, la femme sage et savante*** avait joint en rayons messagers à la face du monde un dossier complet sur ses recherches et ses découvertes. Prouvant à priori sa prophétie… Ensuite il fut impossible de retrouver la trace virtuelle, cosmique ou réelle de ces documents. Un groupe de personnes déjà « évoluées », avait entendu avec grand intérêt l’annonce et en avait mémorisé une bonne partie (surtout les éléments EAU dominants).

July sort de ses pensées, s’aperçoit qu’elle est la dernière dans la pyramide et rejoint son frère Alexandre qui l’attend normalement dans la cour carrée centrale…

Elle compte bien profiter de cette journée de fête!

GLOSSAIRE

  • July personnage principal, 9 ans et demi – Don du ciel: WU YIN Feu
  • YIN le féminin
  • *WU (chapeau chinois inversé sur le U) signifie 5 en chinois 
  • ou le 5ème jour: vendredi: xing qi wu 
  • **Amaqi wu – référence / force spirituelle des WU –
  • Fête de l’amaqi wu le 05/11 – si elle a lieu un vendredi, la journée sera considérée comme merveilleuse!
  • ***Amaqi wu yin – la femme « savante et connaissante » de la prophétie
  • Sage et savante – distinctions honorifiques suprêmes
  • Personne évoluée: ayant suivi un enseignement spécialisé en QI mis en place pendant l’ère 22 25 sous l’impulsion d’une femme sage. Puis souvent personne adhérant au mouvement wu.
  • Jeunes évolués – les enfants qui suivent l’enseignement WU 
  • Alexandre – frère de July, bientôt 12 ans – Don du ciel: WU YANG Terre 
  • YANG – le masculin

2/ Fête de l’ Amaqi WU 

July se précipite dans la cour carrée rejoindre son frère Alexandre. Elle est toute excitée à présent, et ne pense plus qu’à la grande fête de l’Amaqi WU! (cf P1)

Il règne dans la WU School – W.S.* une grande effervescence augmentée par les WU feu sur qui l’essentiel du côté festif repose, de par leur nature. July sait qu’elle est attendue pour finaliser la préparation du défilé. Mais elle ne peut s’empêcher de chercher la personne qui fait battre son coeur dans ce brouhaha… A défaut elle aperçoit son frère à qui elle fait signe, lui montrant ainsi qu’elle est disponible pour lui transmettre son énergie. En effet, autour de midi, pour eux, c’est le meilleur moment pour se lier. Alexandre ne voulant pas montrer une faiblesse ou dépendance vis à vis de sa soeur feint de ne pas la voir…

« Comme il veut », pense July qui n’a pas le temps de se perdre dans des pensées interminables et après tout, elle se dit qu’elle aura bien besoin d’un petit surplus d’énergie pour la fête.

Elle cherche toujours… Il ne doit pas être là, elle ressent son absence, ce manque, à ses battements de coeur qui se veulent plus lents.

Tant pis, elle rejoint tous ses amis feu pour réviser une dernière fois la chorégraphie du grand défilé de 17h qui part du nord de la city vers le sudLe groupe eau sera le premier vu par leurs parents puis viendra le groupe bois, feu, terre et métal. Il sera loin de moi pense t’elle, jusqu’au bouquet final où ils se tiendront par la main…

Il est 12h30, July et sa meilleure amie, Alaïa°, ont très faim, elles courent vers le restaurant où les grandes tables rondes les attendent. July s’installe devant les aliments verts, l’absence quelle ressent dans son coeur sera ainsi un peu comblée… Alaïa est à sa droite devant les aliments noirs et bleus… Un chant est entonné avant le repas pour ouvrir l’appétit et bénéficier au maximum des aliments qui vont être savourés. Divers instruments les accompagnent de leurs ondes bénéfiques. Elles se servent, la table tourne toutes les 5 minutes, chacune choisit parmis les 5 couleurs, 5 saveurs qui leur conviennent. En général, l’idéal est de goûter de tout dans l’ordre naturel. Les mets sont délicieux, et particulièrement aujourd’hui, la variété de fruits et de légumes est impressionnante! Elles profitent de ce plaisir car c’est exceptionnel de manger aussi bien depuis quelques temps et elles savent reconnaître le don que la terre leur fait, d’autant plus qu’elles participent aussi au jardinage et à la culture. Le repas dure au moins 25 minutes pour les WU, souvent plus longtemps car c’est un moment très important pour l’apport d’énergie.

La TERRE leur produit des aliments tous les jours, donc ils la respectent, Le BON SENS prime chez les WU!

Aujourd’hui, la méditation ou la sieste n’ont pas lieu car c’est un jour de fête, l’énergie va, sinueuse, s’extériorise, ou s’intériorise, tranquillement, librement…

Après le repas, elles vont donc retrouver leurs animaux dans le parc à l’est. July repère Bobo** qui fait des bêtises, ce n’est pas grave, aujourd’hui c’est la fête et elle rit de bon coeur! Ses camarades, qu’elles surnomment en les charriant « les petits hommes verts » forment une chaîne humaine autour d’un arbre, elle se joint à eux car le bois est son élément stimulant.

Elle « le » cherche à nouveau dans son fief mais il n’est pas là non plus, cela commence à l’inquiéter… En ce moment, il y a une recrudescence des « NO SENS »***, elle réalise qu’elle ne pourrait pas faire grand chose pour lui s’il était atteint du qi pervers extra-terrestre#

Ce contact peau contre arbre lui réchauffe l’âme de son coeur et elle ressent tout à coup comme des palpitations. Bobo vient se blottir contre elle, elle reste comme ça le temps nécessaire jusqu’à se sentir vraiment bien… Pendant ce temps, Alaïa joue et communique avec Bulle, son chimpanzé, toujours aussi dissipé! Elles adorent venir chez les WU Bois, elles ont hâte d’être à l’année prochaine, d’avoir 10 ans## et d’entrer au W.I.B.B.^ Elles pourront ainsi profiter pleinement de cette oasis et mieux la connaître.

En attendant le défilé, tous les enfants WU se retrouvent sur la place carrée centrale de la city, ils y organisent des jeux, des défis, des surprises… Il règne une belle énergie effervescente dans la city WU!

Il est 16h30, July et tous ses camarades se dirigent en aérobus au nord de la City, devant la montagne de la « tortue noire » pour se préparer au départ du défilé. Seuls les WU Métals et Eaux restent relativement calmes dans ces moments-là…

Ce grand jour est l’occasion de célébrer les 5 vertus universelles: amour, bonté, justice, vérité et sagesse… Le GONG retentit 3 fois, les 10 000 manifestations de la célébration sont annoncées. Le défilé va commencer… Un silence précède le lancement.

D’un coup, la source jaillit vers le ciel partant du plexus de toutes les combinaisons bleus des enfants Wu eaux, en formant une spirale d’eau magique tourbillonnante grandissant en vague qui amorce le mouvement. Puis des jets d’eau bleus en lasers sont projetés vers le ciel, un rond noir dans le bleu profond surgit, comme un oeil sortant de la nuit tombante… Dix milles étoiles scintillantes d’un bleu nuit illuminent le ciel… Puis retombent comme une pluie de lucioles et arrosent délicatement les spectateurs. Les enfants produisent une musique tantôt de gouttes de pluie, de vagues, de torrents, de clapotis qui accompagnent le mouvement en vagues.

L’eau, le bleu et le noir retournent à la source en parcourant le ciel tels des ruisseaux… De leurs axones bleues, naissent à leur tour des connections vertes, celles-là s’érigent souplement, délicatement, tranquillement vers le ciel… Bientôt un arbre magique grandit, puis un deuxième, troisième… jusqu’à une jungle de 10 000 verts, 10 000 arbres… Les feuilles viennent caresser le public, bercées par un souffle léger. Les enfants wu accompagnent la végétation de bruits de feuillage, de guiros, xylophones, flûtes, carillons de bois, percussions de bois…

Les arbres crépitent du bout de leur feuillage, le feu s’élève et grandit dans le ciel. Des comètes surgissent en fusant de toute part formant une boule de feu qui finit par exploser en 10 000 pépites scintillantes. De petites torches s’enflamment du plexus des enfants Wu feu, comme des bougies, s’élevent vers le ciel et petit à petit embrasent tout le ciel d’un feu d’artifice rougeoyant… July ressent une joie immense!

Le feu d’artifice retombe en 10 000 grains dorés et jaunes formant des dunes, des montagnes de désert, l’élément Terre est à son tour à l’apogée. Un grand sablier s’écoule du ciel vers les spectateurs, émettant un bruit de bâton de pluie délicat que l’on ne voudrait jamais entendre finir… Les enfants Wu terre émettent un chant harmonieux, accordants tous ensemble leurs cordes vocales…

Les grains dorés descendent et dans les profondeurs se solidarisent en formant de grandes bulles argentées et blanches. Un ballet de 10 000 bulles métallisées commence alors dans le ciel dans des sons harmonieux de carillons métalliques et de timbales… parfois les bulles s’entrechoquent comme sur un billard. Elles finissent toutes par descendre comme les feuilles des arbres qui volettent à l’automne…

C’est le bouquet final! July va enfin le retrouver et s’unir à lui par la main… Elle le voit enfin, son coeur palpite, elle est heureuse!

Tous les enfants Wu se réunissent en cercle, un feu donne la main à un terre qui donne la main à un métal qui à un eau qui à un bois et enfin le bois donne la main au feu, ainsi le cycle des 5 éléments est respecté, l’harmonie est ressentie en eux et rayonne tel un mandala bien au-delà de leur cercle. Ils tournent, tournent, une fois lentement puis un peu plus vite, de leurs combinaisons et de leurs plexus jaillissent les 5 couleurs qui s’entremêlent sans devenir indistinctes, chacune gardant sa nature et sa spécificité. Bleu, un peu Noir, Vert, Rouge, Jaune doré, Argent…

L’étreinte est puissante et délicate à la fois, des sensations extrêmes sont perçues par July en quelques secondes. Le coeur de sa main au point 8MC s’emballe et semble embrasser celui de Brazil^^. leurs pulsations s’unissent, leurs rythmes s’harmonisent et se régulent… Son coeur s’embrase, l’infiltration se fait.

Les parents sont heureux et applaudissent vivement! Tout le monde chante à l’unisson et ressent l’harmonie dans son coeur… July sent une larme de joie couler sur sa joue. Leurs regards se croisent enfin, elle capte toute la puissance de son rayon vert qui la pénètre par ses yeux bleus. Elle se demande alors, « ressent-il toutes ces choses lui aussi? »

Enfin la chaîne humaine se sépare en rubans multicolores… Leurs mains se détachent…

La soirée se poursuit au Sud, dans la grande pyramide, avec un bal déguisé et masqué, le « touwuwu »^^^. Les filles se retrouvent dans leur pyramide, elles se préparent dans une grande euphorie! Tout le monde change d’élément, se transforme en l’élément qu’il produit, et va mimer un autre wu. July produit la terre, elle se pare donc d’une magnifique combinaison-robe dorée, recouverte de pépites étincelantes.

De grands escaliers recouverts d’un tapis rouge, bordés de torches enflammées les accueillent dans leur ascension. July palpite encore, cela lui arrive très souvent en ce moment! Elle sait que ce soir elle ne pourra pas savoir où il se cache… Elle devra le retrouver en faisant confiance à son instinct et à ses vibrations.

Les danses, les chants, les jeux, les rires s’enchaînent, l’énergie est à son paroxysme! Elle ne l’a pas encore reconnu et elle n’a pas encore vibré…

Quand soudain au premier coup de minuit, la terre se mit à trembler

  • Alaïa° Wu Terre Yin, la meilleure amie de July et Bulle son chimpanzé
  • W.S.* – WU School pour les enfants Wu de 2 à 10 ans.
  • Bobo** – Le bonobo de July
  • No Sens*** – problème de santé dû à un « pervers » extra-terrestre provoquant la perte des 5 sens sur l’être humain: la parole, le goût, l’odorat, l’audition et la vision
  • « Pervers extra-terrestre »# – problème de santé venant d’ailleurs que la planète terre
  • 10 ans ##– âge auquel les jeunes Wu accèdent au W.I.B.B.
  • W.I.B.B.^ – Wu Institute Big Bang
  • Brazil^^ – garçon pour qui July vibre! Même âge qu’elle – Wu Bois Yang
  • Touwuwu^^^ – bal masqué, déguisé à l’occasion de la fête de l’ Amaqi Wu

***

3/ La Terre WU tremble

Minuit, la terre se mit à trembler…

tao

July réagit comme un éclair, les exercices d’évacuation et de comportements à adopter dans ces moments-là sont très courants. Le dernier remonte juste à une semaine, après que les tortues de terre et autres reptiles aient émis des signaux positifs pour risque accru de séisme. Elle court vers la sortie triangulaire, d’une course assez rapide mais ordonnée, sa robe, aux couleurs de la terre, traîne et la gêne un peu dans ses mouvements, elle trébuche (erreur qui pourrait me coûter cher, pense t-elle!), elle se ressaisit, dévale l’escalier rouge, perd une semelle bionique dans sa course et se sent du coup légèrement déséquilibrée…

Sa descente se finit dehors, au sol, mains contre terre. Elle peut ressentir, l’espace d’un instant, par ses 4 extrêmités, les vibrations terrestres. Elle n’a pas le temps de chercher à les analyser, ce n’est ni son rôle, ni son domaine! Tout le monde est tapis au sol, se calme, se redresse, puis chacun s’unit aux autres en connections mentales à distance, ici et tout autour d’eux, à quelques mètres, kilomètres ou centaines de kilomètres comme un mandala géant. Tous s’unissent par leur plexus en méditation, la visualisation de la Terre calmée commence. Un silence, bercé de souffles, plane autour d’eux, l’énergie circule dans le bon sens… La terre semble s’apaiser petit à petit comme si les respirations sophroniques humaines et naturelles s’étaient harmonisées entre elles.

La  cohérence du noyau terrestre dépendrait-elle réellement des actions / pensées humaines? Beaucoup de recherches poussées allaient en ce sens ces derniers temps… 

Les pensées sont toutes orientées vers l’apaisement, la dispersion des tensions terrestres. Tous pensent: vert, bois, forêt, le tout recouvert de métal telles de grosses aiguilles d’acupuncture plantées dans l’épaisse écorce terrestre. Tous les Wu sont également plantés, debout, comme de grands arbres robustes, les 2 pieds ancrés dans le sol. Ils visualisent ainsi leurs orteils s’allongeant comme des racines et s’infiltrants dans la terre.

Tous les Wu sont aujourd’hui d’accords pour affirmer que la visualisation collective a un effet sur la réalisation de l’évènement désiré, visualisé. Et ce d’autant plus que le nombre de personnes connectées est important. l’individu seul face aux forces naturelles n’a pas de poids! Dans la société Wu, l’individualisme n’existe plus depuis longtemps, et ce depuis que leurs ancêtres aient vécu « la grande prise de conscience » dans les années 20-40.

July doit se mettre en « veilleuse », comme tous les éléments feu, pour ne pas « exciter » la terre. Elle entrouvre ses yeux, le cherche dans le vert (puisque son élément à lui peut rester actif, tout comme le métal/blanc qui apaise la terre) et revêtu d’une combinaison rouge pour le bal. Ses yeux mis-clos lui offrent un ballet de rayons aux tendances vertes.

Son regard croise enfin « l’arc-en-ciel » Brazil! Quand elle le voit, plus rien autour n’existe, tout son petit être vibre, elle tremble comme une « petite terre » qu’elle est ce soir… Sa beauté est magique, envoûtante, le rouge lui va si bien, cela le rend plus attirant! Elle grave à jamais cette image de lui dans sa mémoire, dans la catégorie: amour, plaisirs de la vie, à un niveau élevé. Un long moment passe ainsi, elle ne sait pas exactement combien de temps, où elle reste immobile à l’admirer…

July aime particulièrement ces méditations communes, la terre semble aussi apprécier que l’on prenne soin d’elle, elle se calme, re-frissonne un peu, quelques derniers soubresauts ressemblants à ceux d’un enfant purgeant ses derniers sanglots annoncent la fin du séisme.

Le calme est revenu définitivement pour cette nuit, il est 1h du matin, tout le monde est encore « secoué » et ressent pas mal de fatigue. Il faut dire que les émotions ont été soumises à rudes épreuves aujourd’hui, avec la joie et la peur essentiellement. Il s’agit de l’axe principal et vertical de l’être*: le coeur / la joie <-> le rein / la peur, qui a été touché chez les Wu.

July rejoint sa famille en se connectant par le système « ALEAU**« . Ils sont heureux de tous se retrouver sains et saufs, d’échanger sur le magnifique spectacle et la soirée mouvementée qu’ils viennent de vivre. Enfin ils vont pouvoir rejoindre leur « lieu source° » qui jouit d’une bonne harmonie. Ils ont la chance dans leur cellule d’avoir chacun un élément dominant différent et complémentaire formant entre eux le cycle des 5 éléments. La mère de July, Margaux# est EAU, son père, Arthur## est METAL, Alexandre est TERRE, elle est FEU… Il ne manque que le BOIS mais leurs animaux, qui sont tous d’emblée BOIS dominant, viennent équilibrer le cercle.

Leur lieu source est au Nord-Ouest de la city, union d’une femme eau / nord et d’un homme métal / ouest. Il se présente comme une grande grappe de bulles accrochées au versant ouest descendant de la montagne du Nord. Ils sont orientées vers le sud-ouest. Chacun a une bulle avec le meilleur emplacement pour dormir qui lui correspond.  Leur lieu source ne sert pratiquement qu’à dormir, parfois souper et occasionnellement à se réunir en famille, entre amis ou avec des chercheurs.

July se sent vraiment épuisée, elle a besoin de se ressourcer avec une bonne nuit de sommeil. Elle s’allonge dans son grand nid douillet, suspendu comme un hamac, aux couleurs bleus nuits profondes et parsemé d’étoiles. L’alcôve est surmontée d’une demi-sphère qui peut être ouverte au ciel, totalement (l’été), ou bien fermée par du @versol transparent ou enfin totalement close pour être dans le noir. Demain matin elle dormira plus tard pour vraiment récupérer toute son énergie, elle opte pour la fermeture totale au chaud et dans le noir, elle s’endort assez vite…

Quand la foule est dispersée… Que le silence est d’or… Que la nuit repose sur les ruelles de Wu city…

Les rêves viennent…

  • *Axe coeur / rein: coeur yang qui réchauffe et rein yin refroidit, les deux forment un équilibre indispensable pour la santé des hommes
  • **système ALEAU: un système de communication, via les cellules d’eau et les ondes électromagnétiques, qui avait commencé à être mis au point au 21ème siècle par le Dr Luc Montagnier (ayant repris les études de divers chercheurs tel que celles du Dr Jacques Benveniste) – Aujourd’hui le système fonctionne très bien avec le système d’énergie solaire et un petit écran très plat et souple placé sur le bras avec des capteurs reliés aux autres capteurs dont les informations sont enregistrées
  • °Lieu source: autrefois appelé maison…
  • #Margaux: la mère de July et Alexandre – WU EAU YIN
  • ##Arthur: le père de July et Alexandre – WU METAL YANG
  • @VERSOL: matière assez proche du verre, qui n’est quasiment plus utilisé, ayant la capacité de traiter l’information solaire entrante et la chaleur emmagasinée sur l’autre surface. Tout en maintenant une respiration entre les deux espaces (intérieur, extérieur) comme notre peau. Cela permet de réguler à bonne température l’espace clos. Il permet aussi de produire de l’énergie pour l’habitation.

4/ C’est le WE chez les WU!

Samedi matin – Le soleil se lève sur la city Wu, quelques rayons passent par les interstices des petites étoiles dessinées dans le dôme de July

Elle dort la tête à l’est, les frais rayons du matin de fin novembre traversent doucement sa cellule, arrivant du sommet de son crâne et glissants jusqu’à ses pieds, le long de son méridien DU MAI. Le soleil est au rendez-vous mais elle profite de ce samedi matin pour rester un peu plus tard au lit… Elle fait son petit bilan personnel de la semaine, repense à ses avancées, ce sur quoi elle doit encore progresser, les relations établies avec les autres WU et celles à venir…

Le bilan personnel de vie est inculqué aux enfants dès l’âge de 7 ans s’ils se sentent prêts. Ils sont initiés, guidés dans leur démarche personnelle de progression. A partir de ses 10 ans, July devra intégrer le progrès de son entourage au sien car pour évoluer soi-même il faut aussi penser à aider les autres dans leur évolution positive.

Tous les samedis matins, les WU se réunissent sur la grande place centrale carrée pour échanger verbalement ou énergétiquement. A partir de 8h jusqu’à midi, toutes les personnes le désirant se retrouvent ensemble… Tout d’abord, la plupart rendent visite à leur « binôme animal » qui les accompagne souvent au rassemblement. Une séance de méditation est proposée, ou des transferts d’énergie si besoin (en particulier lorsqu’un problème de santé émerge chez l’un d’eux), un cours de qi gong ou de tai ji… et enfin le bilan de groupe animé par les 5 chefs Wupanqi et harmonisé par le Wupanqi Terre.

July s’étire selon la « technique du félin », elle « rugit », ouvre son dôme et complètement ses yeux pour enfin laisser pénétrer la lumière rougeâtre naissante au fond d’elle. L’énergie naissante s’éveille et circule dans tout son corps. Elle se sent très bien! Dernier petit exercice respiratoire pour définitivement enclencher le circuit de son QI… Il est 8h30, elle a assez dormi et a très envie d’aller retrouver BOBO en zone Est de la city. Elle s’extirpe de son cocon duveteux, enfile sa combinaison rose à brillants du week-end, sort une nouvelle paire de semelles bioniques (chaque mois elles sont renouvelées, mais cette fois-ci, celle qu’elle a perdu hier soir était trop endommagée pour être réutilisée). Son frère est déjà levé elle aperçoit sa combinaison jaune brillante glissant vers le bas de leur cellule. Ses parents sont également partis, ils doivent déjà être au rassemblement central.

Elle passe par la douche-cascade, commune et naturelle pour un bref nettoyage qui finit aussi son réveil tous les matins! La cascade dévale de la montagne nord, elle s’oriente légèrement à l’Est pour bénéficier des premiers rayons du soleil. Certains voisins et quelques amis y pataugent gaiement. L’eau est chauffée par un système solaire, celle-ci ruissèle sur sa combinaison rose bionique qui brille alors de 1000 éclats (elle est un exemple de produits issus des Pro-robots P.R. que les WU ont adopté car elles sont recyclées quand usées ou trop petites et sont étudiées pour servir de seconde peau qui protège, régule la température, sert de liaison avec les autres…), petit passage au ventilateur séchant, mode « séchage combinaison » actionné et direction le petit-déjeuner!

-« allo Alaïa? je descends déjeuner à l’est avec BOBO…, tu me rejoins? »

-« hello July! J’y suis déjà, à tout de suite, tu vas être contente (lui chuchote t’elle). Tu verras… »

« Zououm… » – aleau suspendu…

July sent une décharge électrique dans son coeur! Elle pense de suite à Brazil. Elle accélère le pas et attrape un aérobus pour la zone Est des parcs, bois et forêts, sa zone ressource.

A l’arrivée, la grande table en bois offre des fontaines de tisanes chaudes des graines, des légumes verts, des oeufs durs, des toasts de pain complet… Elle aperçoit Alaïa et à côté d’elle Brazil! Il reste une place à côté de lui, elle s’y dirige comme un missile ayant actionné son radar cible. Tout le monde parle vivement, elle ressent la gaieté et la bonne énergie du week-end monter. Son arrivée est toujours remarquée car elle « lumine » naturellement. Elle lance un « Bonjour » général et s’assoit fébrilement à côté de lui à sa gauche puis émet un signal à Bobo pour lui indiquer son arrivée et le saluer. Il arrive sans tarder faire un câlin à sa binôme humaine, dans son cou se logent les rates, Ratata (la « sage » attribuée à son frère Alexandre) et Toutouille (la sienne la « fofolle ») qui ont l’air un peu agitées, ses caresses ne calment pas facilement Toutouille, c’est son tempérament! Les discussions ce matin vont bon train, entre le défilé d’hier et le tremblement de terre qui a clôturé la soirée…

Brazil a l’air particulièrement excité, il parle vivement, il demande à son groupe d’amis* (ils sont 5 en tout avec July) de s’approcher, il a une révélation à leur faire… Il a une idée à explorer qui doit rester secrète. July adore faire partie de ses confidences cela la rassure et l’émoustille, en plus elle admire son puit d’idées ingénieuses.

– « J’ai un plan pour ce week-end, cela doit rester vraiment secret, n’en parlez pas à vos parents ni à personne d’autre sinon cela risque de tomber à l’eau… Cela présente un certain danger, ceux qui ne veulent pas participer peuvent se désister maintenant ».

July n’a peur de rien, en plus avec Brazil encore moins et ce mystère réveille sa curiosité... – « Bon tout le monde suit, ok, c’est mieux pour mon plan car chacun peut jouer un rôle et nous sommes compl-élémentaires ». Il leur demande de les suivre jusqu’à la place centrale carrée pour qu’on les y voit et que personne ne se doute de rien. Il commence à leur exposer le plan en route, sur le chemin Est->centre…

-« Je ne sais pas ce que vous en pensez mais vous avez remarqué qu’ il y a beaucoup de tremblements de terre en ce moment, non? C’est assez étrange j’ai remarqué que c’était souvent vers minuit, de plus ou moins forte intensité… Vous aussi?  < Ils acquiescent après une courte réflexion >  parfois je me réveille car mon petit carillon de bois chante à cette heure-là. Bref cela ne semble pas provenir de notre planète car c’est trop régulier et prévisible. Comme vous avez pu voir hier soir encore, avec cette fois-ci une certaine intensité inquiétante, d’autant plus que je pense qu’elle n’est pas naturelle… Vous savez que j’ai de la famille chez les Pro-Robots, enfin comme beaucoup de monde ici! < A ces mots, ses amis s’inquiètent…>, en particulier j’ai une cousine qui a 12 ans, Roxanne, qui vit dans la grande city centrale, et avec qui j’ai réussi à établir des liens (July arrive à être jalouse de sa cousine!). » Ils écoutent tous avec un brin d’inquiétude, d’attention et d’intérêt. Lors de mon dernier contact, je lui ai demandé si eux aussi ressentaient tous ces tremblements de terre de plus ou moins grande amplitude. Mais à mon grand étonnement, à part le gros du 13/09 24 01 que nous avons aussi bien ressenti, il n’y a rien eu du côté des P.R.. » Un frisson traverse le dos de July et elle se sent investie tout à coup d’une mission importante… Percer le mystère des tremblements de terre!

« Voilà! Nous partons donc, après notre passage en cour carrée, explorer la grande city des P.R.!  » Ils se regardent tous d’un air interloqué, quelle trempe il a Brazil! Tout à coup ils entendent un bruit derrière eux, ce sont leurs singes qui les ont suivi… « Ils peuvent venir avec nous, ils pourrons nous aider je pense. »

July est encore plus rassurée à l’idée de partir avec Bobo. Elle sait que les parents ne s’inquièteront pas avant demain vers 12h30 s’il leur arrivait quelque chose. Le samedi soir est l’occasion pour les enfants d’aller dormir dans des camps aménagés à l’Est, dans les arbres, ou l’hiver, dans des igloos (mais la neige n’est pas prête d’arriver, si elle vient!).

Le groupe des 5 se sent pousser des ailes… Dans la grande cour carrée centrale, il y a beaucoup de monde, un groupe médite, un autre pratique le qi gong, d’autres sont assis en rond sur des tapis colorés (du bleu au blanc passant par vert, rouge et jaune), ils discutent et parfois se donnent la main. C’est un « cercle thérapeutique » pour ceux qui éprouvent le besoin de nourrir ou d’harmoniser leur énergie. Ils s’isolent tous les 5 et Brazil reprend son exposé discrètement.

-« Le plan est celui-ci:Je m’occupe de la trousse de secours, des filtres à eau et de l’alimentation que nous répartirons. Maël tu t’occupes de semer un message ondé qui émergera demain vers 13h si nous ne sommes pas rentrés pour prévenir la communauté de notre départ, de notre direction et notre objectif qui je vous l’annonce est de pénétrer dans le grand laboratoire d’expériences de la grande city P.R.July tu prévois les moyens de nous éclairer dans la nuit, tu vérifies la bonne motivation de tous, tu visualises l’objectif et tu fais en sorte que nous soyons tous sur la même longueur d’onde, à savoir réussir notre expédition! Alaïa tu t’occupes de la route, des plans, de l’accessibilité et Axel tu t’occupes de notre défense, procure-toi un maximum d’outils pouvant nous servir. Vous prenez tous vos sacs de voyage express avec la couverture d’extérieur, les hamacs ultra-légers et protégés, les lacets d’arbres (fils semblables à ceux des araignées qui permettent de se suspendre, monter aux arbres…), les combinaisons « planantes » et autres gadgets utiles que vous voulez. »

« Le départ est prévu dans environ 2 heures, il est 10h30, nous décollons donc à 12h30, il serait bien de se retrouver un peu avant pour aviser en cas de retard de l’un d’entre nous, disons 12h15. Rendez-vous au point Nord-Est 2, point extrême de la city. Nous passerons par la forêt noire épaisse pour ne pas nous faire remarquer puis nous nous dirigerons vers le Nord-Est1. Allez formons un cercle pour nous harmoniser avant de partir, Alaïa et July à vous de travailler! » Les singes se joignent à eux…

Cette ronde est très puissante pour July, entre son élément « mère » qui la nourrit, Brazil, le Bois et son élément « fils », qu’elle produit, la Terre, Alaïa… Elle rayonne intérieurement et jusque dans ses mains. Elle sent une chaleur exquise partir de son coeur jusqu’au bout de ses membres. Les voilà tous requinqués, ils se dispersent progressivement, tranquillement, d’abord les filles puis Brazil qui a du pain sur la planche!

Ils sont à présent tous affairés dans leurs préparatifs.

July se pare de son collier fétiche protecteur, un soleil étincelant. Elle fignole son petit sac, prévoit un petit nécessaire pour Bobo puis entame une méditation et visualisation de toutes les étapes qu’ils auront à passer. Elle ne se rend pas compte que son frère l’observe discrètement… Il a senti quelque chose de curieux, tout à l’heure dans la cour carrée, dans son comportement et celui de ses amis. Il l’a ensuite suivi de loin puis a  « aleau » son ami Gab pour le prévenir qu’il se prépare à partir il ne sait où mais sûrement en expédition!

Midi et quart tout le monde est au rendez-vous, ils décident de partir sans attendre… Et sans s’apercevoir qu’ils sont suivis!

Pendant ce temps, les parents ont procédé à la récolte pour les repas de ce Week-end et ils se retrouvent à table, tous ensemble, Margaux et Arthur (les parents de July et Alexandre), Joy la soeur jumelle de Margaux (mais totalement opposée, sa face yang!), quelques amis comme Bella et Jacq, Zîa et Yân (les parents d’Alaïa), Mary, Izis 

Ils parlent de leur semaine passée, des problèmes rencontrés et des solutions trouvées mais ne se doutent pas un seul instant de l’énorme bêtise que préparent leurs enfants…

Joy a une fille, Ariane du même âge que July, mais elle ne vit plus en couple depuis longtemps, elle ne sait pas vraiment qui est le père de sa fille d’ailleurs… Peut-être et sûrement son amour de toujours? Mais il est parti un jour, avant la naissance de sa fille, pour Mars, en expédition, il s’est laissé entraîné dans le monde lumineux des Pro-Robots, un monde qui a su le rassurer (elle n’était probablement pas la femme qui lui fallait)… Joy, toujours un peu dispersée, s’est ensuite laissée guider par sa soeur et l’a suivi dans ce fameux mouvement WU il y a 10 ans. Elle rêve d’un monde différent, elle voudrait s’amuser tout le temps mais les contraintes de la vie l’en empêchent souvent. Elle rêve de le retrouver aussi, peut-être sur Mars un jour? La lune et les étoiles l’ont toujours attiré!

Joy et Margaux ont reçu toutes les 2 la même éducation et le même ADN mais elles sont totalement différentes. Leur BAZI ne se ressemblent pas à cause de la différence d’heure de naissance. Joy est arrivée en second, 5 minutes après sa soeur (cela a changé sa polarité!). Mais elle n’a que faire de toutes les « théories WU », elle veut vivre sa vie loin des problèmes, un peu en « surface » sur cette planète, en planant… Elle aime s’amuser et amuser les autres. Elles sont toutes les deux connues chez les WU toujours pour des raisons opposées: Margaux est une leader du mouvement WU de par ses connaissances et ses qualités de « sagesse », alors que Joy est très connue pour ses talents de comédienne, son grain de folie et son côté déluré. Leur physique est en apparence très similaire: elles ont une beauté naturelle, les yeux verts, brunes, les cheveux longs, légèrement ondulés (Joy un peu plus), grandes, minces, élancées… Mais comme leurs personnalités sont opposées, Joy est d’un teint plus vif, elle resplendit, ses pommettes sont rosées, les cheveux toujours souples libérés au vent, alors que Margaux est plutôt pâle, plus timide, très intellectuelle et les cheveux toujours tirés par 4 épingles.

Il règne une belle animation chez les WU… La journée passe et le soir arrive très vite en ce moment, à 18h c’est la nuit, mais le temps reste très agréable, il ne fait pas si froid…

Les parents ne se doutent toujours pas de l’absence de leurs enfants, ils partent se coucher et font de très beaux rêves…

  • Groupe de 5 amis* de Brazil (Wu Bois Yang): July (Wu Feu Yin), Alaïa (Wu Terre Yin), Axel (Wu Métal Yang) et Maêl (Wu Eau Yang)
  • Roxâne cousine de Brazil des Pro-robots
  • Gab ami d’Alexandre (frère de July)
  • Joy soeur jumelle de Margaux et Ariane sa fille (9 ans et demi)
  • BAZI ou code de votre destinée 

5/ Départ en expédition pour les jeunes WU

12h30 – Le groupe des 5 part en expédition…

  • Alaïa (Wu Terre Yin),
  • July (Wu Feu Yin),
  • Brazil (Wu Bois Yang),
  • Maêl (Wu Eau Yang)
  • Et Axel (Wu Métal Yang)

… ils s’engagent dans cette aventure et avec eux, leurs singes, qui ont bien compris l’enjeu de l’expédition! July est suivie de son « dogprotect« , Happy, pour le début de l’expédition. Brazil et Alaïa ont élevé un rouge-gorge,  Rou-cui, qui les aidera tout le long de leur route, à condition de bien le nourrir, (c’est July qui sait le mieux interpréter ses messages)! Alaïa est la guide, c’est elle qui mène le groupe, July se positionne en second, puis Brazil au centre, Maêl et enfin Axel qui ferme la marche et surveille leurs arrières…

A quelques pas derrière eux, Alexandre et Gab les suivent et les espionnent discrètement. Suite à l’alerte donnée par Alexandre, ils se sont préparés au pire et ils comprennent maintenant qu’ils vont bien sortir de la zone protégée WU…

Le soleil se couche à 17h30 environ, ce soir, la lune presque pleine éclairera un peu le ciel très dégagé… Ils ne doivent pas perdre de temps pour rejoindre la grande ville des Prorobots située après la grande forêt proche de l’ancienne ville de « Bordeaux » qui est maintenant en bord de mer (au bord des eaux…). Leurs combinaisons sont adaptées pour l’expédition, à chaque bras ils ont un « fil » d’araignée éjectable qui leur permet de monter rapidement sur les arbres, puis d’ouvrir leurs ailes artificielles. Ils équipent leurs singes aussi de leur combinaison « planantes ».

Sortir de la zone Wu n’est pas le plus compliqué puisque la vie chez eux repose sur la confiance, ils se méfient peu… Cependant pour passer la frontière, ils décident de se séparer. Chacun reste avec son singe et se donne RDV dans une zone définie 200m au nord et à l’abris des regards derrière une petite bute d’après le plan d’Alaïa.

Elle vient d’ailleurs juste de partir en éclaireur avec son rouge-gorge qui retournera régulièrement signaler la direction aux autres, ils s’espacent de 5 minutes. Alexandre et Gab ne se séparent pas et attendent pour suivre le dernier. Le groupe espère « décoller » à 13h en direction de la grande city P.R. pour une arrivée 2 km avant vers 13h30 et pénétrer dans la zone cible vers 14h30. Ensuite ils doivent retrouver Roxane qui a fixé un rendez-vous au zoo (existe encore chez les pro robots qui ne vivent pas avec leurs animaux), situé en bordure de ville, seul passage discret par le parc des Orangs-outangs et où leurs singes et eux-mêmes pourront éviter les détecteurs…

July est toute excitée, son niveau d’adrénaline est au niveau supérieur! Elle se rapproche de Maêl qui la « rééquilibre » en moins de 2. C’est pour elle la troisième fois qu’elle va en zone P.R., la première c’était bébé, elle ne s’en souvient pas (sa mère était allée voir sa famille paternelle P.R. pour la présenter) et la deuxième c’était l’année dernière pour l’enterrement de son arrière grand-mère P.R.. Les WU avaient l’autorisation de visiter leur famille P.R. mais depuis 1 an cela est impossible car ils craignent trop les virus et microbes! Les P.R. sont autorisés à venir dans les cities WU mais ce sont eux qui ne souhaitent pas venir tellement ils sont conditionnés et ont peur de leur sois-disant insalubrité!

Ce que craint le plus le groupe, ce sont les « dogkillers » sauvages et l’espèce d’insecte « robotisé » qui trainent dans les zones entre les villes. Celles-ci sont laissées à l’état sauvage, naturel et toutes sortent de créatures y vivent maintenant… Les « dogprotects » sont les seuls animaux dressés chez les WU pour les défendre de ces créatures. Happy accompagne donc Alaïa et Bulle son chimpanzé jusqu’au point rendez-vous puis il revient en bordure WU. Les gardes sont entrain de déjeuner et ne sont pas très attentifs. De plus de nombreux dogprotects sont dressés pour surveiller la ville et tournent tout autour. Tant qu’ils n’aboient pas, pas de souci… July aperçoit Happy revenir rapidement, tout semble Ok. Elle s’avance avec Bobo qui avait dissimulé les rates dans ses bras et dont elle voit à présent leurs billes noires briller, jette un coup d’oeil sur les gardes qui continuent de déjeuner tranquillement. Happy la guide entre les hautes herbes qui ont déjà été bien abattues par Bulle; Rou-cui est toujours en avant pour signaler un problème si besoin.

C’est à ce moment précis qu’elle prend toute la conscience de son acte interdit et elle ne s’est jamais sentie autant en vie! Elle découvre dans cet environnement des bruits et des odeurs qu’elles ne pensaient même pas existants… Déjà elle rejoint Alaïa qui est en mode surveillance accrue. Happy repart illico chercher Brazil puis les deux autres… Elle est stupéfaite de tous ces bruits qui entrent dans sa sphère auditive, jamais son ouie n’a autant été sollicitée! Maêl va pouvoir mettre tous ses dons en élément eau pour interpréter tout ça. Alors qu’elle est très attentive aux reflets du soleil dans les arbres, aux changements de luminosité, aux chants des oiseaux…

Elle se rend compte que tout le monde est arrivé mais quelque chose d’étrange s’est passé, Happy est reparti de suite sans ordre comme s’il allait chercher encore quelqu’un… Ils se regardent tous, hésitent et finalement Brazil fait signe de continuer. Prochaine étape, le plus rapidement possible pour éviter les dogkillers, monter en haut des plus grands arbres pour s’élancer dans le ciel et planer vers le nord en direction de la city P.R.. Ils se mettent en ordre et se mettent à courir puis à « jungler » (sauter comme Tarzan par des lianes et des branches) d’arbres en arbres, 10 minutes après, les grands fils d’accroche fusent des 5 compères vers les plus hauts sommets d’arbres… Ils actionnent chacun leur tour de minis épouvantails en forme de petites hélices métalliques qu’Axel leur a apporté dans le but d’écarter les insectes et de brouiller les radars des insectes robotisés. Les voilà tous en sommet d’arbre, essoufflés (sauf les singes) et prêts à s’élancer!

Alaïa regarde Brazil qui lui adresse le signal d’autorisation de décollage, ordre donné aux singes et hop ils s’élancent tels de grands oiseaux multicolores formant un triangle… Alaïa donne la direction et Brazil se place au sommet de l’avion en chef de file. July adore planer comme un phénix, ce moment est unique pour elle. Elle se retourne pour admirer sa city WU, mais à la place elle aperçoit deux silhouettes qui planent derrière eux! Elle émet le signal d’alerte, Axel se retourne et actionne ses yeux radars, il reconnait Alexandre et passe l’information au groupe. Ils attendent la décision du chef d’expédition qui leur fait signe de poursuivre en avant. July s’en veut car elle suppose ne pas avoir été discrète et imagine son frère l’avoir espionné… Elle se demande ce que pense Brazil, elle a tellement peur de le décevoir!

Le vol est magique, un peu frais en cette période hivernale mais leurs protections sont efficaces, elle partage quelques secondes son vol avec une buse et échangent un regard. Voler est un moment intense de grande liberté et un instant de grande sérénité. C’est comme si elle avait toujours été un oiseau. D’ailleurs elle rêve très souvent qu’elle s’envole même sans ses ailes artificielles, pour elle cela est presque naturel.

L’expédition est bientôt arrivée à destination, ils commencent à descendre en altitude pour éviter d’être repérés même si leur vol ressemble à celui des grues qui pour la plupart passent maintenant leur hiver dans ces zones assez douces. Alaïa indique une zone d’atterrissage à quelques kilomètres, là où les arbres commencent à se faire rares. Tous pointent leurs nez dans cette direction. Mais alors qu’ils sont assez bas ils aperçoivent un groupe d’animaux pas très distinctement… Brazil passe alors en mode analyse visuelle et finit par distinguer ce qu’il craignait le plus: des dogkillers! Ordre est donné de planer en parallèle à leur objectif pour à la fois s’éloigner de ces bêtes et rester sur leurs gardes par rapport aux radars P.R.. Alaïa repère une nouvelle zone, ils savent qu’ils ne pourront plus voler ensuite car les arbres se font rares et ne sont pas assez hauts ici. Ils descendent et voient au loin les dogkillers qui les ont repéré et qui courent dans leur direction. July n’a jamais peur mais là elle est inquiète, la situation est assez critique. Son frère et une autre personne sont toujours derrière eux, finalement elle se dit que c’est pas mal qu’ils soient là aussi!

C’est le moment d’atterrir, c’est délicat et ce n’est pas un moment agréable, le contact de la terre est toujours un peu violent après celui de l’air. Après quelques dérapages, galipettes, égratignures et légères foulures les voilà tous posés pas toujours sur leurs pieds! Mais ce n’est pas le moment de se reposer et de se plaindre, Brazil fait signe de partir de suite à l’oblique toujours vers le nord et légèrement à l’est pour rejoindre le parc de la ville P.R. Ils aperçoivent les structures métalliques, ultra-modernes, certaines très hautes et brillantes de la city. Alaïa qui a étudié la zone largement réévalue le passage. Alexandre court aussi derrière et les rattrape bientôt pour aller épauler Alaïa dans leur mission de terrain. Il regarde sa soeur d’une manière interrogative et elle perçoit une certaine admiration tout de même dans son regard qui l’encourage. Ils découvrent le deuxième poursuiveur qui se place à côté de Maêl. July met maintenant toute sa concentration pour les mener avec une bonne énergie positive vers leur objectif. Axel sème derrière eux des paillettes oestrogéniques qui brouillent leur propres odeurs et évitent aux chiens de les retrouver…

Un quart d’heure après, ils font enfin une pause au bord d’un ruisseau où ils en profitent pour se désaltérer après filtrage et se dissimulent derrière des buissons. Ils actionnent alors le mode caméléon de leur combinaison qui demande un certain apport d’énergie de leur corps. Ils vont à présent évoluer en marchant discrètement car ils ne sont plus qu’à quelques centaines de mètres de la city. Le rouge-gorge part en éclaireur puis Alaïa, Alexandre et les singes qui captent maintenant les odeurs de leurs congénères.

Soudain July voit le rouge-gorge excité, revenir, tournoyer, July interprète le message « groupe homme devant proche! ». Elle transmet par télépathie au reste du groupe qui se fige et se place en mode pierre de différentes formes, les singes se blottissent sous eux pour se dissimuler complètement et plus personne ne semble respirer, les bruits de craquements de branches et les voix s’approchent… July a le coeur qui s’accélère mais Bobo l’apaise comme d’habitude! Elle entre-ouvre les yeux et voit une famille P.R. se promener, ils ne sont pas dangereux mais il ne faut pas se faire repérer à cet endroit! Le rouge-gorge surveille toujours la situation et va sûrement informer Alaïa et Alexandre.

Une fois éloignés, ils redémarrent et rejoignent enfin le parc auquel ils accèdent par la rivière souterraine, les singes peuvent à présent se fondre aux autres qui les observent d’un air très intrigué! Ils ont pour mission de les « élever » durant l’expédition des jeunes WU. De son côté, le groupe s’extirpe discrètement de la fosse en mode caméléon puis cherche le point de rendez-vous… July garde les rates avec elle dans sa besace, Brazil repère le point et semble avoir reconnu sa cousine. La prise de contact se fait rapidement, elle les entraine dans une espèce de grotte qui normalement est fermée au public mais qu’elle a du ouvrir juste avant. Là ils découvrent au bout d’un tunnel diverses tenues métalliques, chaussons cramponnés, capes, jupettes et collants pour les filles, pantalons, espèces d’armures pour les garçons, d’une matière qu’ils ne connaissaient pas encore. les voilà déguisés, ils sont pris d’un grand fou rire car ils se permettent à présent de relâcher un peu la pression.

Ils se mettent en réunion en cercle en parlant très doucement, ils se calent sur des vibrations telluriques pour ne pas être compris par des techniques d’espionnage P.R. ultra perfectionnées mais incapables de comprendre ce genre de dialecte! Roxane est charmante observe July, mais ne semble rien comprendre à ce qu’ils disent. Elle essaie la télépathie sur elle pour « traduire », cela s’avère compliqué, Maêl lui prend les mains et émet des vibrations dans son corps par les molécules d’eau mais elle n’y connait rien et ne perçoit pas tout correctement… Tout d’un coup un animal sort de derrière, ils sursautent tous, c’est au tour de Roxane d’éclater de rire! « C’est mon robot, Gogo » s’exclame t’elle. Il est tout rond et plane au-dessus du sol, incroyable! Lui est capable de comprendre tous les dialectes y compris des centaines de codages, ils lui parlent donc en mode tellurique et il transmet ensuite en visio lecture à Roxane, qui efface ensuite tout simultanément de sa mémoire.

Bien, le plan des WU est posé c’est au tour de Roxane de leur transmettre tout ce qu’elle sait ou a pu observer et les suppositions qu’elle en a déduit…

Prochaine étape: exploration du grand laboratoire d’expériences des Pro-Robots!

  • « Dogprotect« : Happy, le chien de July
  • Brazil et Alaïa ont élevé un rouge-gorge: Rou-cui

6/ L’absence et la proposition de Joy…

Le samedi après-midi. L’absence…

Personne ne remarquait le chien qui déambulait tout haletant autour des adultes tout en essayant de capter leur attention… Les parents de toute évidence n’étaient absolument pas réceptifs à son langage à cet instant! Ils étaient en mode fête depuis un moment! Tant pis il aura essayé se dit-il! Le soir venu tout le monde part se coucher pas très tard (saison hivernale) tout guilleret…

DIMANCHE MATIN…

Margaux se réveille relativement tard, vers 11h, un rayon de soleil vient lui frotter le nez et les cils…La mère de July ressent très vite quelque chose d’étrange, elle ne sait pas encore ce qui la perturbe… Une fois émergée, elle essaie alors d’entrer en télépathie avec ses enfants mais la connection est impossible et elle ressent une distance inhabituelle. Elle s’extirpe de son lit illico et active ses antennes énergétiques par frottement de son front de manière inhabituellement trop vive, elle perçoit que le temps presse!

Le dimanche, les Wu se retrouvent tous sur la place carrée pour se réveiller en méditation puis festoyer, faire des bilans (pour progresser personnellement mais aussi pour faire avancer toute la société et toujours mieux protéger l’environnement) et parler des projets en cours ou à venir. Elle se hâte d’aller rejoindre les autres et voir si ses enfants sont là ou si ses pressentiments se vérifient. En s’approchant trop précipitamment, elle s’entrechoque avec le chien! Elle n’y prête pas plus d’attention que cela et recherche de toutes ses sensations possibles ses enfants. Elle ne les voit pas, ne les ressent toujours pas, l’angoisse l’envahit de plus en plus… Son inquiétude grandit à nouveau en apercevant alors d’autres parents qui semblent aussi excités qu’elle, ce qui n’arrive pratiquement jamais chez les WU et encore moins un dimanche matin de travail en développement personnel ou communautaire! Elle « aleau » Arthur son mari pour lui demander s’il a eu des nouvelles… Mais rien de son côté non plus! Il lui dit de ne pas s’inquiéter, qu’ils ont probablement fait un camp un peu plus loin que d’habitude et qu’ils ont prolongé leur promenade… Son calme tranchant la désoriente quelques instants, elle se ressaisit et reprend ses recherches…

Vers midi, tous les parents des enfants absents ont à présent ce pressentiment qu’il se passe quelque chose vraiment d’anormal. Il manque tout ce petit groupe de jeunes que l’on remarque souvent par leurs tourbillons et leur gaieté.

Certains parents ne tiennent plus en place, d’autres sont déjà partis sans l’avis du conseil dans diverses directions de la city Wu pour les retrouver. Margaux attend à présent un « signe », mais elle n’est pas confiante et a peur (ce qui n’est pas bon pour elle pense-t-elle)…

Enfin à 13h, la nouvelle arrive par vagues d’ondes, depuis l’émetteur à vibrations… Margaux se lève solennellement pour écouter attentivement, elle a l’intuition que ce message est pour eux. « nou…ous…grr…som..mes..rrr..partiiis…pouour..rrr…la…ciii..té…des…rrr..Pro…rr..ro..bots… », Margaux n’en peut plus d’attendre la fin du message, toutes ses ondes intérieures sont maintenant très agitées, elle sent des vagues en elle se former!     « nous..ren..tre..rons..dans..deu..eux…jjourrrs..lun..dii…soi..rr…Nou..ouus…enviiii…saa..geons….de…pén…étrer…gggrrrr…le…gggrrr…grand….lala…booo..rat…oire…pourrr… grr…compren..en..dre..gr… le…mysss…gr…tère…de…ces….grrgrrrr…rrr…No…us… re…rrr…grrr..vons…grrr…o…anne…. » Le message devient quasi inaudible, c’est souvent le cas quand il est long. « rrra..ziil…Aaa..laïa…Juu…..Maa..l…et..grrr….xelll…. »

Margaux tressaille, vacille, se retient à un muret de vieilles pierres solides de « l’ancien temps », elles n’en croit pas ses récepteurs… Sa fille est partie (elle est certaine que « Ju » est le début de July encore son intuition)!! Et en plus vers cette cité maudite et interdite aux WU… Mais alors où est Alexandre s’il n’est pas avec eux car elle le sent très loin aussi!? Elle décide d’aller voir dans la zone des animaux vérifier s’ils sont partis aussi avec eux. Elle se rend alors compte que le chien a un message (trop tard!). 

Une réunion d’urgence extra-ordinaire est organisée dans la city. Tous les habitants sont d’abord informés de la situation puis des conseillers qui doivent gérer la crise sont élus et/ou nommés. Parmi eux, tous les éléments sont présents et ils sont ensuite sélectionnés en fonction du problème à régler et de leurs spécialités: « sortie d’un groupe d’enfants de la city et départ de ceux-ci pour la city pro-robots ». Des spécialistes de la communauté pro-robots sont présents, des spécialistes en géographie / terrain extérieurs à la city également, des stratèges pour gérer les situations d’urgence ou les conflits (inévitaux avec les PR!), une des professeurs des enfants Wu Li Zhou et les parents qui connaissent très bien leurs enfants…

La réunion de crise commence pour prendre au plus vite une décision quand à la stratégie à adopter…

Tout le monde est très tendu… Certains parlent vivement, à haute voix, d’autres réfléchissent en silence ou sont cloitrés dans une crispation d’angoisse… Margaux réfléchit… Elle est une experte en matière de réflexion pour les situations de crise mais cette fois-ci comme elle est directement concernée, cela lui rend la tache plus compliquée, un autre expert a donc été choisi pour l’assister. Enfin, le chef du conseil fait signe à tous de s’assoir en cercle et de commencer par s’harmoniser pour se mettre en de bonnes dispositions. Tous méditent quelques minutes, certains utilisent leurs dons de  télépathie pour essayer de se connecter aux enfants, d’autres établissent déjà un plan d’action pour aller les sauver… L’heure est au brainstorming… Tout le monde donne son avis et tous discutent de ces divers avis, le but étant de s’entendre pour une décision finale.

LA PROPOSITION DE JOY AU CONSEIL DES WU

Soudain ils sont tous sortis de leur concentration extrême par l’arrivée fulgurante de JOY que personne n’avait convoqué! Mais à part la surprise de son arrivée, personne n’est étonné de la voir… Il n’y a qu’elle pour entrer ainsi!

Elle apparait dans le passage lumineux de l’ouverture de la porte, elle brille de milles feux, ses cheveux semblent s’embraser et sa fierté posturale explose aux yeux de tous…

« Je suis venue vous dire que j’irai chez les Prorobots chercher les enfants! Je sais que c’est mon rôle et que je suis la personne la mieux désignée chez les WU pour y aller. Je vous préviens j’ai pris la décision et personne ne m’arrêtera! » Elle inspira enfin comme si elle avait voulu que tout sorte avant de pouvoir à nouveau respirer. Margaux perçu son regard de feu qu’elle savait déterminé. Elle connait très bien sa soeur, sa face yang, et sait pourquoi, comment elle procéderait, et en effet qu’elle est la meilleure personne pour intervenir mais en même temps elle s’en inquiète déjà…

Le sage du conseil lui fait signe de s’approcher et de s’assoir à ses côtés, il sait qu’il est un des rares à pouvoir canaliser et contre-balancer cette forte énergie de feu yang. Joy s’approche de lui comme un animal fougueux un peu égaré pris de contradiction entre se laisser apprivoiser ou garder sa fougue sauvage. Mais le calme et la sérénité du sage l’attire déjà comme un aimant et elle s’assoit…

Le sage: « Joy peux-tu nous dire ton plan? »
Joy: « Non je ne le souhaite pas… »
Le sage toujours très posément: « Tu sais Joy que tu dois nous le dire pour t’aider? »
Joy: « Je souhaite et il faut que je parte le plus vite possible, c’est tout. Est-ce que quelqu’un vient avec moi? »
Le sage: « Joy calme-toi, nous allons en discuter tous ensemble. À présent, nous avons déjà exploré des solutions, il s’avère que dans quelques-unes nous avions pensé à toi, Joy… » S’adressant à tout le conseil en balayant son regard juste sur chacun d’eux: « Si vous le voulez bien, nous allons donc étudié plus précisément les solutions impliquant Joy? »
Tous se regardent et voyant le regard toujours aussi déterminé de Joy, ils acquiescent… Toutes sortes de plans sont étudiés, Joy dit bizarrement « oui, oui » à tous. Cela ne rassure pas du tout Margaux qui se doute que sa soeur n’en fera qu’à sa tête au final! Les discussions doivent être rapides et le choix de l’intervention est pris en 1/2heure.

Finalement, Joy partira avec une seule autre personne « complète », « évoluée », c’est un homme dénommé Yule. Joy ne le connait pas vraiment mais elle s’en fiche, l’important pour elle est d’y aller! Certains ne sont pas d’accord sur ce choix car Yule est aussi un Feu Yang. Mais c’est le sage qui tranche et qui répond: « Ce choix est volontaire, les extrêmes s’annulent et c’est le meilleur élément en face à face pour intervenir auprès des Prorobots. »

Yule est appelé par le conseil et les présentations entre les deux protagonistes prévus pour le sauvetage sont faites. Joy remarque dès son arrivée que c’est un homme important dans la communauté par la présence des petites étoiles de plusieurs couleurs sur son épaule droite. En particulier pour les arts martiaux et sa forme d’intelligence particulière… Elle est assez charmée de prime abord par la personne physiquement grande, musclée harmonieusement, d’un regard intelligent et très vite par son humour cinglant. « Bonjour Joy, c’est donc vous ma flamme dans cette aventure? » Lui dit-il d’un air un peu charmeur. Elle se sent rougir, il a tapé dans le mille et elle en perd ses mots… « euh… oui oui ». Cela n’a pas échappé à sa soeur qui en sourit, cela a l’avantage de la détendre un peu dans ce moment d’extrême tension qu’elle sent toujours en elle!

Le sage: « Bien maintenant nous allons procéder à l’établissement du plan d’action! » Le départ est prévu au plus vite, dans l’heure qui suit…

Certains demandent s’il ne vaut pas mieux attendre le retour des enfants à la date et heure qu’ils ont indiqué… Ils trouvent que c’est prendre un risque supplémentaire pour les deux membres de la city WU. Mais Joy les assène sur le champ qu’elle est prête à partir de suite s’il le faut! Et Yule leur répond qu’il ne craint absolument rien des Prorobots. D’autre part, tout est déjà prévu dans le cerveau du sage… C’est maintenant le temps d’agir!

7/ Joy et Yule se préparent au départ…

Joy et Yule doivent se préparer à présent en vase-clos, seuls dans une pièce prévue à cet effet…. Aucun chef n’a été désigné dans cette mission. Le sage considère dans ces cas-là que les accords et un consensus d’action doivent être trouvés au plus vite par les 2 protagonistes. En cas de désaccord total, normalement la mission est annulée et ils doivent revenir à la city WU au plus vite.

Joy n’est pas trop du genre à réfléchir, elle le laisse donc s’exprimer sur son plan et attend qu’il parle… Lui de son côté attend tranquillement que tout le monde soit parti, échange un dernier mot avec le grand sage qui jette un oeil sur Joy et qui semble esquisser un sourire à son encontre… Mais à son grand étonnement, Yule s’approche enfin d’elle, avec une certaine fierté remarque t’elle et ne lui dit pas grand chose non plus, simplement ces quelques mots:

– « Joy, vous allez vous équiper de votre matériel d’expédition et vous prenez votre animal si vous le souhaitez et si vous ne craignez pas trop pour sa vie… Nous nous retrouverons donc dans 3/4h ici pour un départ dans 1h max. Ok? »

– « ok » 

Elle tourne sur ses talons et sort... Elle en est presque abasourdie. En fait, à ce moment précis, elle espère et s’imagine bien le semer chez les P.R. et régler son affaire toute seule! Elle aime bien faire cavalier seul…

De son côté, Yule est totalement intrigué par cette femme énigmatique, il ne sait pas quoi en penser… Est-ce vraiment une inconsciente comme elle le montre ou bien est-elle une guerrière sans états d’âme, a t’elle un mari, des enfants? C’est la première fois qu’il part avec une « inconnue », d’habitude ses missions sont très renseignées! Il espère juste qu’elle ne sera pas une charge à son encontre pour son plan. Car il en est certain, il est le seul à avoir un véritable plan d’action pour cette mission! 

Il se met alors à penser à l’objectif de cette petite bande de gamins qu’il s’imagine bien courageux et téméraires tout de même pour être partis dans une telle aventure… Il se demande et craint que leur but ne rejoigne le sien. En effet, cela serait très fâcheux qu’ils aillent défaire tout son travail commencé il y a des mois en espionnage… Et que les P.R. se méfient, se « barricadent » encore plus pour se protéger de l’intrusion des WU voir les attaquent! Ses inquiétudes sont d’autant plus grandes qu’il a bien entendu le message de ces enfants qui disait qu’ils allaient pénétrer le grand laboratoire, zone extrêmement dangereuse et surveillée, et qu’ils voulaient percer un mystère… Ce qui n’était pas audible était de quel mystère il s’agissait et l’ÉNERGIE sait combien les P.R. cachent comme mystères! Espérons que ce ne soit pas le même que le mien songea t’il…

Il part à son tour se préparer pour l’expédition qui ne diffère pas trop d’une pour espionnage… Il prévoit de partir avec un de ses pigeons voyageurs dressé pour envoyer des messages et qu’il a appris à comprendre pour l’essentiel…  Il pense alors qu’il ne sait même pas qu’elle animal a Joy!!

3/4 h après, Joy est de retour, en fait 1/2h après elle était prête et déjà très impatiente. Elle choisit de partir sans son animal, un bonobo, TAO, très bien dressé et calme, mais elle tient trop à lui dans sa vie « solitaire » et ne veut pas lui faire courir un quelconque danger… De plus elle laisse sa fille Ariane, il lui tiendra compagnie.

Yule n’est pas au rendez-vous, et alors qu’il a dix minutes de retard, elle le voit enfin arriver par la « vision », avec son pigeon « Pia Pia » à l’épaule marchant à grands pas d’un air assuré. Elle se surprend alors à le trouver particulièrement beau! Elle efface rapidement ses pensées de la tête et l’attend avec impatience presque avec une pointe d’énervement déjà.

Il entre dans un léger fracas, sans excuse et dit qu’il faut partir sans perdre de temps. Oui à la bonne heure se dit-elle, il manque pas de culot lui! Et en plus, il commence par prendre les commandes et diriger. Elle lui réponds juste « oui j’attendais précisément qu’on décolle! ». Il répond par un sourire coquin et amusé et « c’est parti, alors on y va! »

Leur départ est alors beaucoup plus aisé que celui des enfants qui devaient éviter d’être repérés.

– « Je m’occupe du départ et du plan de vol avec les directions à l’aller vous ferez le retour, ok Joy? »

En guise de réponse elle hausse les épaules, il considère que c’est un « oui ». 

– « Bien, j’ai pensé faire comme cela… » Il lui indique la marche à suivre. « Une fois sur place, mes contacts là-bas vont nous attendre, j’ai déjà envoyé deux de mes pigeons « Pin et Pio Pio » avec un message annonçant notre heure d’arrivée approximative dans cette zone. » Il pointe du doigt sur une carte de la city P.R. « Avais-tu prévu quelque chose à l’arrivée? » Elle s’entend alors répondre bêtement « non ». Mais au fond d’elle, tout ce qu’elle pense c’est qu’en plus des enfants, elle doit retrouver une personne bien précise là-bas …

Ils partent enfin, lui devant, elle derrière et le pigeon voyageur parfois devant et parfois à l’arrière…

RAPPEL DES PERSONNAGES:

  • Alaïa  – Wu Terre Yin
  • July – Wu Feu Yin
  • Brazil – Wu Bois Yang
  • Maêl – Wu Eau Yang
  • Axel – Wu Métal Yang
  • Alexandre – frère de July, 12 ans – Don du ciel: WU YANG Terre
  • Margaux – mère de July et Alexandre – WU EAU YIN
  • Arthur – père de July et Alexandre – WU METAL YANG
  • Roxane – cousine de Brazil des Pro-robots
  • Gab – ami d’Alexandre (frère de July)
  • Joy – Wu Feu Yang  soeur jumelle de Margaux et Ariane sa fille (10 ans)
  • YULE – Homme WU FEU YANG

Hélène Marot